Dimanche 16 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Bloqués en Serbie, les migrants cherchent de nouvelles routes

Single Post
Image illustrative

Ils
sont désormais des centaines à se retrouver bloqués en Serbie. Repoussés par la
Hongrie, qui a intégralement 
clôturé
sa frontière avec la Serbie
, les migrants voulant
rallier le nord de l’Europe sont contraints d’envisager de nouvelles routes.



Mercredi 16 septembre à l’aube,
un premier groupe de 30 à 40 migrants, composé d’hommes, de femmes et d’enfants
de tous âges, sont arrivés à Sid, près de la frontière avec la Croatie, après
avoir voyagé toute la nuit en autobus depuis Presevo, une ville du sud de la
Serbie proche de la frontière macédonienne.



"Nous
avons entendu dire que la Hongrie était fermée, alors la police nous a dit que
nous devrions venir par ici", a déclaré, Amadou, 35 ans, qui indiquant
venir de Mauritanie.



Comme
d'autres migrants arrivés en même temps que lui, Amadou n'avait auparavant
jamais entendu parler de la Croatie et ne savait pas que ce pays faisait partie
de l'Union européenne.



S'ils
parviennent à entrer en Croatie, les migrants devront ensuite traverser la
Slovénie.



À Belgrade, l'espoir
d'une réouverture de la frontière



Dans la
capitale serbe, la plupart des réfugiés interrogés par l'AFP préféraient quant
à eux attendre une hypothétique réouverture de la frontière hongroise plutôt
que de choisir d'autres routes.



"On
nous a dit qu'il existait un chemin par la Croatie et par la Slovénie, mais on
a aussi entendu que si la police slovène nous attrapait, elle nous renverrait
en Serbie, voire en Afghanistan", explique Alisina, un adolescent afghan
de 15 ans, qui ronge son frein à Belgrade.



"On
ne peut pas faire marche arrière. Moi, j'ai perdu ma famille, mes parents, un
frère et une sœur. Je n'ai nulle part où rentrer", explique-t-il en
éclatant en sanglots.



Débordé
par la situation, Belgrade a estimé être incapable de gérer le flux de migrants
bloqués sur son territoire. "L'idée de renvoyer vers la Serbie tous les
migrants alors que d'autres ne cessent d'affluer, en provenance de Grèce et de
Macédoine, est inacceptable", a protesté le chef de la diplomatie Ivica
Dacic. "J'exhorte la Hongrie à ouvrir sa frontière aux migrants. Au moins
aux femmes et aux enfants", a déclaré à l'AFP son collègue chargé des
réfugiés Aleksandar Vulin.



Avec
l'aide de l'armée, Budapest a fermé mardi aux réfugiés toute sa frontière avec
la Serbie, par où étaient passés la grande majorité des 200 000 migrants qui
ont transité par le pays cette année. Loin d'envisager de la rouvrir, le pays
prévoit maintenant de construire une nouvelle clôture à sa frontière avec la
Roumanie.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email