Vendredi 24 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Au Texas, la tempête Nicholas faiblit en avançant dans l’intérieur des terres

Single Post
Au Texas, la tempête Nicholas faiblit en avançant dans l’intérieur des terres
La tempête tropicale Nicholas s’affaiblissait, mardi 14 septembre, en avançant dans l’intérieur des terres au Texas (sud des Etats-Unis), où elle avait touché terre plus tôt en tant qu’ouragan avant d’être rétrogradée par les météorologistes.

Dans son dernier bulletin, à 11 heures (heure à Paris), le Centre national des ouragans (NHC) explique que la tempête tropicale Nicholas, avec des vents de près de 110 kilomètres par heure, devrait progresser lentement vers le nord-est, puis l’est mercredi au-dessus de la Louisiane. Elle devrait s’affaiblir mardi avant de devenir une dépression tropicale d’ici à mercredi.

Le NHC prévoit des chutes de pluie atteignant quelque 130 à 250 millimètres sur la côte du Texas et le haut de la Louisiane. Mais elles pourraient aller jusqu’à 500 millimètres dans le centre et le sud de la Louisiane.

Risque de crues subites

En annonçant auparavant que Nicholas, une tempête tropicale qui s’était transformée en ouragan dans le golfe du Mexique avec des vents soufflant à 120 km/h, avait touché terre au Texas vers 7 h 30 (heure à Paris), le NHC avait averti de fortes pluies et d’un risque de crues subites, en particulier dans les zones urbanisées alors qu’il se dirigeait vers Houston, principale ville du Texas.

Le NHC avait également lancé un avertissement pour la majeure partie de la côte en estimant qu’« il y a un danger d’inondations menaçant des vies » et en demandant aux habitants de la zone de « prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la vie des personnes et les biens ». Des vidéos partagées sur les réseaux sociaux ont montré des vents violents et de fortes pluies, renversant le toit d’une station-service CitGo.

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a demandé aux habitants de tenir compte des mises en garde des autorités locales et de « rester vigilants », dans un communiqué. Houston, encore marquée par le dévastateur ouragan Harvey, en 2017, est en état d’alerte, a tweeté lundi son maire, Sylvester Turner. « Nous attendons de fortes pluies ce [lundi] soir et demain [mardi]. Je vous encourage vivement à ne pas prendre la route. »

Le président, Joe Biden, a déclaré lundi soir l’état d’urgence pour la Louisiane, déjà frappée par l’ouragan Ida, qui a tué des dizaines de personnes aux Etats-Unis à la fin d’août.

Plusieurs routes fermées

Dans un supermarché de la région de Houston, les rayons ont été pris d’assaut lundi par les habitants venus se ravitailler avant l’arrivée de la tempête, notamment en lait ou en œufs. L’établissement a dû mettre en place une quantité maximale d’achats autorisée pour l’eau. Les stations-service, elles aussi, constataient un afflux de clients plus important que d’habitude.

Lundi soir, plusieurs routes des comtés de Matagorda et de Lavaca, à environ une heure et demie de route de Houston, avaient été fermées à cause d’inondations. Les établissements scolaires de la zone de Houston seront fermés mardi, tandis que les activités scolaires devant avoir lieu le lundi après-midi avaient été annulées.

De nombreux vols ont été annulés dans les aéroports autour de Houston. Le port de la ville a été fermé, a déclaré un porte-parole de l’agence responsable du passage du canal de Houston.

Le service de gestion des inondations du comté d’Harris, auquel appartient la ville de Houston, a par ailleurs annoncé sur Twitter que ses réservoirs étaient vides et donc prêts à stocker un maximum de pluie. Jusqu’à 500 millimètres de pluie pourraient en effet tomber sur le sud-est du Texas, ont mis en garde les services météorologiques. Ils ont également averti d’un risque de crues subites, dangereuses en particulier dans les zones urbanisées.

La tempête Nicholas devrait faiblir à partir de mardi, tout en continuant sa route vers le nord-est. Le « Lone Star State » est habitué au passage de tempêtes et ouragans. Mais avec le réchauffement de la surface des océans, ces phénomènes deviennent plus puissants, selon les scientifiques. Ils font notamment peser un risque de plus en plus important aux communautés côtières, victimes des phénomènes de vagues-submersion amplifiés par la montée du niveau des océans.




0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email