Vendredi 19 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
International

Au Kansas, près de 60% de l'électorat a voté en faveur du maintien du droit à l'avortement

Single Post
Au Kansas , les électeurs votent pour le maintien de l'avortement
L’électorat du Kansas a rejeté à 58,8% un amendement qui aurait mis fin au droit à l’avortement dans cet État conservateur du Midwest américain, a indiqué jeudi le New York Times, alors que plus de 95% des votes ont été épluchés. Au total, près de 909.000 personnes se sont déplacées pour exprimer leur opinion par les urnes sur ce sujet brûlant au pays de l’Oncle Sam depuis que la Cour suprême a révoqué à l’échelon fédéral le droit à l’avortement.

Cette participation est exceptionnelle et dépasse de loin celle atteinte pour l’élection au poste de gouverneur de l’État, qui avait conduit 750.000 habitants aux urnes. Elle donne ainsi une indication de l’enthousiasme de la population à s’emparer de cette question, devenue l’une des priorités des élections de mi-mandat, en particulier chez les démocrates. “Personne au Kansas, des rangs politiques aux analystes en passant par les spécialistes, n’avait prédit une telle marge”, a souligné le professeur de sciences politiques à l’Université de Washburn Bob Beatty auprès de CNN.

Le 24 juin, la Cour suprême des États-Unis avait révoqué l’arrêt Roe vs Wade de 1973, qui garantissait le droit des Américaines à interrompre leur grossesse, et ainsi renvoyé aux États la responsabilité de protéger ou interdire le droit à l’avortement. Depuis lors, une dizaine d’États américains bannissent totalement ou assurent un accès particulièrement restreint aux IVG.

Au Kansas, l’avortement reste légal jusqu’à 22 semaines. Il pourrait donc devenir une destination pour les femmes des États voisins où l’avortement est interdit, comme l’Oaklahoma ou le Missouri. “Il sera dorénavant encore plus important de soutenir les organisations qui fournissent des soins aux femmes confrontées à des grossesses inattendues”, a réagi la coalition locale pro-avortement Value Them Both.

Le Kansas est le premier État au sein des États-Unis à avoir laissé les électeurs se prononcer sur le droit à l’avortement. D’autres, comme le Mississipi, ont adopté des lois, appelées “zombie” ou “gâchette”, bannissant automatiquement les IVG sur leur sol.


1 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 semaines (10:56 AM)
    truquée comme les derniéres elections

     
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email