Jeudi 06 Octobre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Immigration

Immigration en France : Le Cimade dénonce des taxes «exorbitantes» sur les titres de séjour des étrangers

Single Post
Immigration en France : Le Cimade dénonce des taxes «exorbitantes» sur les titres de séjour des étrangers

Le Cimade s'attendait à la baisse des taxes appliquées sur les titres de séjour des étrangers à l'occasion du vote du projet de loi de finances rectificative. Mais cette association, qui défend le droit des étrangers, a déchanté. Le ministre français du Budget a décidé de laisser courir ces taxes jugées «exorbitantes» en raison de la crise économique et financière et le rôle que ces taxes jouent dans le budget de l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii). 

 

(Correspondant permanent à Paris) - Le Comité inter-mouvements auprès des évacués (Cimade) qui est une association qui apporte de l'aide aux immigrés, n'est pas du tout content des taxes appliquées sur les titres de séjour des étrangers en France. Dans un communiqué, cette association dénonce le fait que «les taxes exorbitantes exigées aux personnes étrangères restent en vigueur». En effet, un étranger doit s'acquitter d'une taxe pour recevoir sa carte de séjour. Cette taxe, appliquée aux primo - arrivants, varie entre 77 euros (50 mille 508,689 francs Cfa) pour les étudiants et 368 euros (241 mille 392,176 francs Cfa) selon les autres situations. Mais «ces dernières années, le montant des taxes que doivent s’acquitter les personnes étrangères pour obtenir un titre de séjour n’a cessé d’augmenter de façon exponentielle», fait remarquer le Cimade. Qui ajoute : «En décembre dernier, la loi de finances pour 2012 avait enfoncé le clou non seulement en augmentant considérablement les différentes taxes existantes pour les personnes étrangères (jusqu’à 500 % d’augmentation de la taxe de régularisation par le travail), mais également en obligeant la personne qui demande à régulariser sa situation à payer une partie du droit de visa de régularisation au moment même de la demande de titre de séjour (110 euros non remboursables en cas de rejet de la demande).

«Aujourd’hui, un titre de séjour peut coûter plus de 700 euros», s'insurge cette association qui a pour mission la défense des droits des étrangers en France. Sans perdre espoir, le Cimade espérait qu'avec l'arrivée de la Gauche au pouvoir, il y aurait une occasion de faire baisser ces taxes. Surtout que le gouvernement de François Hollande a déposé un projet de loi de finances rectificative qui a été discuté entre le 11 et le 31 juillet 2012. Pour les responsables du Cimade, c'était «une occasion idéale pour revenir sur ces dispositions excessives et injustes». Mais en cette période de crise économique et financière, les députés et les sénateurs français n'ont pas voulu toucher un point sur ces dispositions tarifaires. Malgré le lobbying mené par le Cimade. «Interpellés par nos organisations, les députés ont choisi de ne pas évoquer le sujet», explique-t-on dans le texte. Au Sénat, les groupes socialiste, écologiste et communiste ont déposé des amendements visant à revenir sur ces taxes excessives et discriminantes. Pour Eliane Assassi, qui a déposé cet amendement, si «demander un titre de séjour était une obligation et non une possibilité, il était tout à fait anormal, injuste et contre-productif que les étrangers nouvellement arrivés, c'est-à-dire ceux dont la situation sociale est encore précaire ou fragile, soient ainsi contraints de payer des taxes exorbitantes pour l'obtention de leur titre de séjour».

Tout en reconnaissant «l’injustice que représentent ces taxes», le ministre français du Budget a «mis fin à toute discussion en rappelant les impérieuses contraintes financières de l’Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii), dont le budget est alimenté à 80 % par ces taxes». Si le Cimade reconnaît que cet argument économique semble de taille, cette association indique qu'il ne faut pas oublier que «ces taxes s’inscrivent dans la politique restrictive du gouvernement précédent (Sarkozy, Ndlr) en matière d’immigration». Surtout que «celui-ci cherchait tout autant à financer le budget de l’Ofii qu’à dissuader les personnes étrangères de solliciter un titre de séjour».

Hollande a raté l’occasion de marquer le changement

Pourtant, le Cimade souligne qu'à la veille d’une opération de régularisation annoncée pour l’automne par le ministre de l’Intérieur, «des milliers de personnes étrangères répondant aux critères annoncés risquent de se retrouver bloquées par l’exigence de ces taxes qu’elles ne pourront verser». Avant d'indiquer que c'est «une occasion ratée pour marquer le changement», le slogan favori de l'ex-candidat socialiste, devenu président de la République, François Hollande.  Les sénateurs, croit le texte, détenaient là une occasion pour envoyer «des signaux clairs de rupture» avec la politique d’immigration précédente. «Le Cimade regrette qu’ils ne l’aient pas saisie. En attendant une hypothétique prochaine réforme, les personnes étrangères vont être contraintes dans les prochains mois de s’acquitter de ces taxes ou bien de renoncer à se faire régulariser. Manuel Valls (ministre de l'Intérieur, Ndlr) avait pourtant rappelé lors d’une interview au Monde le 28 juin 2012 que ‘les difficultés à obtenir un titre de séjour sont des facteurs de fragilisation économique, psychologique, sociale et donc des obstacles à l’intégration’», rappelle le Cimade.

Moustapha BARRY


affaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    Boy Dakar

    En Août, 2012 (21:42 PM)
    ( les mourides croient que sérigne touba est un dieu ) ndeysane





    Position du Baye Fall par rapport à la prière et au jeûne[modifier]



    En effet, le fondateur du mouridisme, Cheikh Amadou Bamba Mbacké, face à la grande piété de Cheikh Ibrahima Fall et à sa dévotion extrême, avait prodigué à ce dernier et à toute sa famille "ñoñ" l'arrêt de la pratique du jeûne et de la prière. (Source?) Dans la langue wolof, le mot ñoñ signifie :diciples y compris la famille. C'est la raison qui explique pourquoi un grand nombre de Baye-Fall ne pratiquent pas le jeûne lors du mois de ramadan, et ne font pas les cinq prières quotidiennes.

    Beaucoup de musulmans, mourides comme Baye Fall, critiquent cette attitude, en évoquant le fait que l'arrêt du jeûne et de la prière n'incombait qu'à Cheikh Ibrahima Fall, et non à ses disciples. Pour d'autres, cela concernait tous les suivants d'Ibrahima Fall.
    Top Banner
  2. Auteur

    Chatte

    En Août, 2012 (21:52 PM)
    il ont choisi l enfer c est pas ton blem

    {comment_ads}
    Auteur

    Touty Touki

    En Août, 2012 (22:03 PM)
    AVA Afrique Visa Assistance qui sert d'interface entre l'ambassade du Portugal et les demandeurs de Visa est une societe dont le travail consiste a escroquer les pauvres gens. Imaginez que les demandes de visa pour le mois de juin dorment toujours dans leur tiroir. En tout cas ça n'inspire pas confiance. Escroquerie rek ces africains
    {comment_ads}
    Auteur

    Boy Dakar

    En Août, 2012 (22:16 PM)
    ( les mourides croient que sérigne touba est un dieu ) ndeysane



    Position du Baye Fall par rapport à la prière et au jeûne[modifier]



    En effet, le fondateur du mouridisme, Cheikh Amadou Bamba Mbacké, face à la grande piété de Cheikh Ibrahima Fall et à sa dévotion extrême, avait prodigué à ce dernier et à toute sa famille "ñoñ" l'arrêt de la pratique du jeûne et de la prière. (Source?) Dans la langue wolof, le mot ñoñ signifie :diciples y compris la famille. C'est la raison qui explique pourquoi un grand nombre de Baye-Fall ne pratiquent pas le jeûne lors du mois de ramadan, et ne font pas les cinq prières quotidiennes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Eanya

    En Août, 2012 (22:50 PM)
    Hollande a tout de même d'autres préoccupations pour marquer le changement que le tarif des cartes de séjour, on aura tout vu, de toutes façons, ses électeurs se sont faits rouler dans la farine
    Top Banner
    Auteur

    Modou Italie

    En Août, 2012 (23:03 PM)
    en italie aussi la meme chose toutes des escrocs.elles(france et italie) font un business sur le dos emigres
    {comment_ads}
    Auteur

    New Yok1

    En Août, 2012 (23:37 PM)
    AUX USA NOUS NOUS PAYONS $1020 POUR LES FRAIS DE LA CARTE. Vous devriez etre content d etre tutulaire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ah

    En Août, 2012 (00:13 AM)
    Pourquoi vouloir toujours se raccrocher à la facilite et à la gratuité

    Ceux qui n'acceptent pas les regles d'un pays hote n'ont qu' a faire le choix

    de ne pas y vivre

    Quand on va en chine on marche comme les chinois
    {comment_ads}
    Auteur

    Max

    En Août, 2012 (00:41 AM)
    C SIMPLE IL FAUX SUPRUMER LES ADIYA
    Top Banner
    Auteur

    Axx

    En Août, 2012 (00:52 AM)
    gouvernement senegal mo gnaka fayda rék ! wala les senegalais ? c aussi votre droit de marcher pour !wala tocc bus !!! mais vous election ba election nguéne di diengou !!!!!!

    {comment_ads}
    Auteur

    Neo-quebecois

    En Août, 2012 (01:39 AM)
    Salut,

    G fais la France et je plains les étrangers qui y vivent.

    Tkt, ici au Canada, on te donne un TS de 5 ans sans te demander un sous.

    T'as pas a faire la queue à 5 H du mat à la préfecture.

    Ils te l'envoient direct chez toi deux mois après.

    À bon entendeur...  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Janus

    En Août, 2012 (07:20 AM)
    Vous vous plaignez que les pays européens vivent sur le dos des immigrés ? Mois je me pose une autre question : POURQUOI LE SENEGAL VIT SUR LE DOS DES EUROPENS ? Chaque année ce sont des milliards que le Sénégal reçoit de l'Europe, si non qu'adviendrait-il du Sénégal car ce ne sont pas avec vos insultes et votre racisme que nous pourrons développer notre pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Diallo Mohamed

    En Août, 2012 (10:10 AM)
    " Le changement c'est maintenant"

    comme le dit Dieudo : " le changement c'est maintenant avec le geste des bras : un dans le cul et un dans la tronche" et on au reveil on y voit que du feu ou des etoiles.
    Top Banner
    Auteur

    Tio

    En Août, 2012 (02:02 AM)
    ces pire au portugal mon cher tu peye 114 euro et aten on donne la reponce
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email