Samedi 25 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Immigration

ÉMIGRATION : La vie des « Fatou- Fatou» au Maroc

Single Post
ÉMIGRATION : La vie des « Fatou- Fatou» au Maroc

Les Sénégalaises ne sont pas seulement en Europe. Celles qu'on nomment les «Fatou-Fatou» sont aussi nombreuses au Maroc. Ces braves dames se battent pour gagner leur vie à travers le commerce, les tresses, mais aussi en travaillant comme domestiques. Des activités qui leur permettent de s’en sortir avec des revenus de 200 000 à 300 000 dirhams, soit entre 150 000 et 200 000 francs Cfa mensuel.

CASABLANCA - C'est connu, l’émigration n’est plus la chasse gardée des seuls «Modou-Modou» depuis bien longtemps. Elle est aussi pratiquée par les femmes au point qu'on les nomme aujourd'hui les «Fatou-Fatou». Et la destination de ces Sénégalaises n'est pas que l'Europe, notamment l'Italie, la France ou l'Espagne. Le Maroc, pays d'Afrique du Nord, connaît aussi son contingent de «Fatou-Fatou». Ainsi, ces dernières années, nombreuses sont les femmes qui ont quitté leur Sénégal natal pour aller se battre dans la capitale économique du Royaume chérifien, Casablanca, pour y gagner leur vie à travers le commerce, les tresses. C’est notamment le cas d'Amy Samb, qui a déposé ses baluchons au Maroc depuis seulement 7 mois. «Je suis au Maroc depuis le 21 janvier 2011», renseigne cette jeune femme originaire de la ville de Diourbel, dans le centre du Sénégal, rencontrée à la porte du célèbre marché de Casablanca «Médina». 

«Je me débrouille comme je peux en faisant du commerce et tout ce qui peut me permettre de récolter de l’argent légalement. Car je suis là pour aider mes parents. J’avoue que je m'en sors pas mal parce que dans la vie, si tu ne te bats pas, le bon Dieu ne t'aidera pas à surmonter tes difficultés. En ce moment, je me focalise non seulement sur la vente des mèches, mais aussi sur les tresses. J’achète des mèches auprès des mes compatriotes, car ici, il n’y a pas de mèches, et puis je les revends. J’utilise ses mèches également pour tresser mes clientes qui sont en majorité des Marocaines. Et j’avoue que cela marche très fort», confie cette fille d’un ancien infirmier à la Sonacos de Diourbel. 

 

Tresseuse et employée de maison, des activités qui rapportent gros 

Il faut dire que la tresse marche très fort au Royaume chérifien. C'est du moins la confidence faite par ces Sénégalaises qui gagnent des fortunes à travers cette activité. «Les tresses, c'est une affaire très lucrative, ici, au Maroc. Ce n’est pas comme au Sénégal. Ici, on gagne mille fois plus qu'au Sénégal en tressant les gens. Sur une seule tête, on peut gagner jusqu'à 300 Dh, soit aux environs de 18 000 francs Cfa. C’est pourquoi nous réalisons de très bons chiffres d’affaires, nous autres les tresseuses», confesse Khady Wade. 

À Fès, c’est le même décor pour les Sénégalaises qui vivent dans la capitale spirituelle du Maroc. Ici aussi, elles s'activent dans le commerce, surtout dans la zone de la grande mosquée et du mausolée de Cheikhna Cheikh Ahmed Tidiane Chérif, comme le souligne Ndèye Cissé, l'une d'elles, qui avance aussi que les Sénégalaises s'adonnent au métier d'employée de maison. «Hormis le commerce et les tresses, les Sénégalaises travaillent aussi dans les maisons comme domestiques. Et il faut reconnaître qu'elles gagnent bien leur vie. Car une employée de maison perçoit ici mensuellement près de 2000 à 2500 Dh, soit 120 à 150 000 francs Cfa. Ce qui est inimaginable au Sénégal où les salaires des domestiques sont une véritable misère, car ils tournent autour de 20 à 30 000 francs Cfa à peine». 

«Et puis, ici au Maroc, les employées de maison sont logées et nourries par leurs patrons. Elles sont au travail toute la semaine et ne rentrent chez elles que le week-end. Donc les filles n’ont pas de problème», renseigne la doyenne des Sénégalaises du Maroc.

 

Une vie en communauté faite d'entraide

CASABLANCA - Pour vivre tranquillement au pays de Mohamed VI, les Sénégalaises du Maroc se sont organisées en communauté, avec comme maître mot l'entraide et la solidarité. Dans leur très grande majorité, ces Sénégalaises vivent à Casablanca, la capitale économique du Maroc. Elles logent pour la plupart dans la banlieue de Casa, dans les quartiers Oulfa, Aïn Sba et Sidy Maaroufe. Elles se sont bien organisées pour payer leur loyer qui coûte moins cher dans cette zone. 

«Nous logeons en groupe dans des appartements de la banlieue de Casablanca. Parce que dans cette partie de la ville de Casa, les appartements sont moins chers. Les logements sont relativement à bas prix à Oulfa et Aïn Sba, ou Sidi Maaroufe qui est un peu plus cher que les autres quartiers. Pour un appartement composé de deux chambres et d'un salon, on paie entre 2500 et 3000 Dh, soit 120 000 à 150 000 francs Cfa. Soit l'équivalent du salaire mensuel d'une employée de maison ici. Mais comme nous sommes deux par chambre, soit au moins quatre voire parfois cinq personnes par appartement, chacune donne presque 500 Dh, environs 25 000 francs Cfa par mois pour son hébergement», explique Khady Wade, une ressortissante de Diokoul, dans la région de Louga qui précise : «Pour nous autres qui faisons le commerce au marché de Médina, il ne se pose pas de problème de restauration. Car on ne prend qu’un repas par jour. On ne prépare en effet que le dîner, le soir, après le travail. Parce qu'on passe toute la journée au marché. Et pour ce repas aussi, chacune d'entre nous donne sa participation».

 

NDEYE CISSÉ, LA MÈRE THERESA DES SÉNEGALAISES DU MAROC : «J’ai transformé mon salon en dortoir pour permettre aux Sénégalaises qui ont des problèmes de logement d’avoir où passer la nuit»

CASABLANCA - Établie à Casablanca depuis 2008, Ndèye Cissé est presque comme la mère Theresa des Sénégalaises du Maroc. En effet, cette dame héberge et prend en charge les Sénégalaises en difficulté au niveau du Royaume chérifien. Sa maison qui se trouve dans le quartier de Aïn Sba est en quelque sorte le quartier général des Sénégalaises de Casa. 

«Je suis au Maroc depuis 2008. Je vis ici avec mon mari. Je fais du commerce. J'essaie de venir au mieux en aide à mes compatriotes qui débarquent ici. Une Sénégalaise qui descend au Maroc, on te recommande d’aller voir Ndèye Cissé. Ma maison est le quartier général des ressortissantes sénégalaises. Les week-ends, ma maison est pleine de monde», confie la mère Theresa de la communauté sénégalaise de Casa. 

Évoquant son engagement en faveurs des Sénégalaises, elle révèle : «On a organisé même ici une tontine. On fait le tirage tous les cinq jours et la personne dont le nom sort reçoit 300 000 francs Cfa. Nous sommes en paix et nous demandons aux Sénégalais de prier pour nous». Poursuivant, elle déclare : «Vous savez, ce que je fais, je le fais de bon coeur, sans rien attendre en retour si ce n'est la récompense de Dieu». «Si quelqu’un démarque dans un pays où il ne connaît personne, il a forcément des problèmes. Et c’est pourquoi je n’hésite pas à héberger les gens. D'ailleurs, j’ai transformé mon salon en dortoir pour permettre aux Sénégalaises qui ont des problèmes de logement d’avoir où passer la nuit en attendant de trouver quelle chose», renchérit la native de Bargny.

 

La prostitution, un fléau auquel n'échappent pas les Sénégalaises de Casa

 

CASABLANCA - Si l'écrasante majorité des Sénégalaises du Maroc vit d'un travail décent et respectable de commerçante ou d'employée de maison, il y a aussi dans la communauté des «Fatou-Fatou», notamment à Casablanca, certaines filles qui s'adonnent au plus vieux métier du monde. Parmi nos compatriotes de Casa, certaines sont en effet des travailleuses de nuit. Ces femmes qui se prostituent peuvent, selon certaines indiscrétions, gagner jusqu'à 300 Dh pour une passe. C'est-à-dire environs 9000 francs. 

«C’est dommage, mais il y a des filles qui sont en train de gâter l’image du Sénégal au Maroc en se prostituant», peste le jeune marchand ambulant Bass Senghor. Ce dernier ajoute : «Comme au Maroc, il est difficile de se taper une prostituée marocaine, vu que la loi interdit aux Marocaines d’aller voir un garçon à l’hôtel et les Marocaines n’ont pas le droit de recevoir des garçons, les hommes en quête de bon temps se tournent vers les Africaines, notamment ces Sénégalaises qui vendent leur chair. Car pour se payer une fille de joie Marocaine, tu dois débourser de l’argent pour ta chambre à l’hôtel et aussi payer une chambre pour la prostituée. Or ici, une chambre coûte près de 300 Dh (9000 francs Cfa). Et cela, c'est sans compter la passe. Ce qui fait que passer quelques heures avec une fille peut te revenir à 800 Dh, soit près 50 000 francs. Aussi, les Marocains préfèrent donner 300 Dh, donc 9000 francs Cfa a une Sénégalaise à qui l’on n’interdit pas tout cela. D’ailleurs, plusieurs Sénégalaises qui étaient venues ici pour faire le commerce ou pour étudier ont loué leur chambre et y reçoivent leurs clients et c’est vraiment dommage». 

Une information confirmée par Amy Samb, une Sénégalaise qui s'investit dans le commerce. Sauf que, d’après elle, «ce sont des Sénégalaises qui ont choisi la facilité qui se prostituent». Selon elle, «c’est une minorité qui fait cela. Car la très grande majorité des Sénégalaises qui sont ici travaille très dur pour gagner sa vie. Mais, comme vous le savez, il y a partout des brebis galeuses, même au Sénégal il y a des filles qui se prostituent. Cela ne veut pas pour autant dire que toutes les Sénégalaises sont des prostituées. Donc il faut faire la part des choses, car les filles qui se prostituent ici sont celles qui ont choisi une solution de facilité», répète-t-elle. 



35 Commentaires

  1. Auteur

    Bb

    En Juillet, 2011 (15:08 PM)
    c'est trop :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    Top Banner
  2. Auteur

    Verif

    En Juillet, 2011 (15:15 PM)
    Rectification (200 000 à 300 000 dirhams, soit entre 150 000 et 200 000 francs Cfa) c'est faux. 1 dh = 60 Fcfa.



    Au lieu de 200 000 ou 300 000 dhs c'est 2 000 et 3 000 dhs. Je vous conseille de vérifier vos articles avant de les publiés, comme news.toutlesenegal.com
    {comment_ads}
    Auteur

    Cooloo

    En Juillet, 2011 (15:24 PM)
    senegal mon nekhhhhhhhhhhh
    {comment_ads}
    Auteur

    Nana

    En Juillet, 2011 (15:36 PM)
    c,est torp :dedet:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Moi

    En Juillet, 2011 (15:48 PM)
    et les marocaines qui ne peuvent se prostituer o maroc vont en europe pour le faire.sur les champs elysées avec les sououdiens et kowetiens........
    Top Banner
    Auteur

    Dit Ram

    En Juillet, 2011 (15:50 PM)
    1 dirham ! revoyez vos équivalences ! ! ! !
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndiaye Teuss-teuss

    En Juillet, 2011 (16:08 PM)
    les senegalais sont des saints......les mauvais ce sont les autres i !!!  :haha:  :-D  :haha: 

    l'hyppocrisie senegalaise oblige ............lol
    {comment_ads}
    Auteur

    Ohhh

    En Juillet, 2011 (16:08 PM)
    g envi...
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Juillet, 2011 (16:35 PM)
    Je vous l de ne pas mettre les pieds dans ce pays, outre que le racisme qui y existe les difficultés à trouver du travail RESTEZ AU SENEGAL ET ESSAYEZ DE CONSTRUIRE LE PAYS. LES MAROCAINS NE SONT PAS PLUS INTELLIGENTS QUE NOUS PEACE
    Top Banner
    Auteur

    Guiss Guiss

    En Juillet, 2011 (17:20 PM)
    c vraiment deplorant d envoyer sa fille ou son fils a l etranger si les moyens manquent
    {comment_ads}
    Auteur

    En Verite

    En Juillet, 2011 (17:29 PM)
    on n'a les nigerinnes; ghanaenes chez les anglophones et les SENEGALAISES CHEZ les francophones qui sont les grandes PROSTITUES AFRICAINES ELLES SONT EN ITALE. ESPAGNE.FRANCE ETC......MEME DANS LES PAYS ARABES QUI SONT LA SPECIALITE DES SENEGALAISES.
    {comment_ads}
    Auteur

    Dof

    En Juillet, 2011 (17:35 PM)
    damabaakh yaw setlouna koumana dooouuul ngua ragalal yalla touti
    {comment_ads}
    Auteur

    Chers Intervenants

    En Juillet, 2011 (17:52 PM)
    Li yeup kene tégou léne ko dé! tog lene sene keur yi té seuy! yarr khaléyi! 120000 frcs par mois c'est une misere! Diay sa bop dara diarouko. Mariez vous et éduquer les enfants. Quand je vois les vieilles filles sénégalaises dans le metro parisien ak sén kaname you wekh damay rousss! Talou gnou dara di daw di top si khaliss bo khamné do ko lék, say dom dougn ko diarigno damay lathie louko fi diar. Modou Modou ak Fatou fatou nattou adouna deug leu. Barké cheikh bi
    Top Banner
    Auteur

    Sénégalais

    En Juillet, 2011 (18:15 PM)
    Mes soeurs sénégalaises, faites très attention. En lisant l'article on a l'impression que les filles gagnent bien leur vie. Il faut savoir que 2000 à 3000 dirhams ne vous permettent pas de vivre correctement au Maroc. Moi qui vous parle, j'ai employé une bonne femme sénégalaise chez moi. 120000 à150000 fcfa au Sénégal peuvent régler des roblèmes au Sénégal mais il ne faut pas oublier que la vie coute cher au Maroc. Par exemple le kilo de viande coute 5 fois plus cher ici comparé par rapport au Sénégal.

    Il faut savoir que quand on dépace 3 mois de séjour au Maroc, sans avoir une carte de séjour, on aura beaucoup de problèmes administratifs pour quitter le térritoir marocain. Il y'a une association des ressortissant sénégalais résidant au Maroc (ARSEREM) qui peut vous renseigner.

    Il y'a aussi des difficultés pour faire sortir votre argent. (exemple le slogan publicitaire de western union au Maroc c'est: "western union le moin le plus rapide pour recevoir de l'argent) ==> RECEVOIR mais pas pour envoyer.

    Beaucoup de sénégalais sont dans les prisons marocains. La langue officiel est l'arabe (les jugements dans les tribuneaux se font en arabe,... problème pour se défendre.

    BEAUCOUP A DIRE

    Ce que je veux partager avec vous c'est qu'il faut toujours se renseigner avant d'immigrer dans un pays

    Votre frère sénégalais

    {comment_ads}
    Auteur

    Mbargou

    En Juillet, 2011 (18:20 PM)
    c vrais j,avait une copine ki est aller au maroc pour travaille de l,italia je suis aller lui rendre visite par surprise mais j,ètais tellement dèçue quant j,ais sue ke M,,,,S,, et ces copines ce prostutuer pour gagner de l,argent la premiere nuit je n,arivait pas a dormir tellement que j,ètais dèçue et furieur il ne faut jamais laisser vos soeurs et filles venirent au maroc presque je dit bien presque toutes les senegalaises ce prostutue au maroc
    {comment_ads}
    Auteur

    Majo

    En Juillet, 2011 (18:21 PM)
    mane liguey dafa war gor wala jdiguen kounek fomananek nanga ragual yala te jdioubal tekham lila takha jdiouk ndakhte liguey ñoun ñieup lawar

    {comment_ads}
    Auteur

    Dsk

    En Juillet, 2011 (19:27 PM)
    en tout cas la majorité des filles sénégalaises à l'étranger se comportent com Nafissatou Diallo, thiaguatou rék pour s'en sortir, autant rester chez vous et garder votre dignité que d’Être obligées de se prostituer pour survivre à l'étranger
    Top Banner
    Auteur

    Lili

    En Juillet, 2011 (19:31 PM)
    j'y etais etudiante il y'a 22ans.c'etait deja un pays tres difficile.il y'avait le froid,le racisme

    et surtout la galere.vraiment bon courage pour ceux qui ont choisi cette destination.

    wassallam
    {comment_ads}
    Auteur

    Modou.italie

    En Juillet, 2011 (19:47 PM)
    c'est une honte .ce qu'elles gagnent la-bas dans la prostitution c'est insignifiant.elles peuvent l'avoir au senegal.les marocaines sont tellement faciles ce n'est difficile d'en avoir ,les etudiants africains ne me contrediront pas.retourner au pays il n a rien a gagner au maroc.je suis en europe je sais on se fait plus en afrique.l'europe c'est fini.
    {comment_ads}
    Auteur

    Foumalade

    En Juillet, 2011 (20:28 PM)
    sathie nguéén film bi dé//khalé yi djiuén senegalaise yi nékk fii maroc né danouy liguéy 95 pour cent danouy diaay séén bopp//wala kou si diayoul sa bopp itam khalé bou goor moo la fat di la teudé ba nga tas**** 2500 dh dinan reuy si beutou kou nekk senegal mais war nguén wakhaléni 1000dh mooy location bénn néég**loolou moo takh khalé you barri danouy wout far bouléén di fayal location di léén fanaanoo***wakh léén wakh dji mou clair
    {comment_ads}
    Auteur

    Gnoul Kouk

    En Juillet, 2011 (20:43 PM)
    c'est vrai que les senegalaises en général ( pas toutes) qui vivent dans les pays arabes comme le maroc ou Dubai se prostituent pour survivre. Quand est-il pour les hommes???? gigolots? arnaqueurs? vendeurs de drogues.

    Nous on reste au senegal cultiver la terre et gagner notre vie a la sueur de notre front. revenez au pays si ça ne va pas ailleurs, c'est vrai que c'est dure ici mais nous gardons notre dignité intacte.

    Wade va quitter bientot, tous les voleurs de la republique et les marabouts iront en prison ( comme l'a dit Sérigne Mbacké Ndiaye conseiller du président Zade) et tous leurs biens seront retirés. Nous allons construire notre pays sur de nouvelles bases; WELCOME HOME. ARRETEZ DE CRITIQUER LES MAROCAINS ET VENEZ CONSTRUIRE VOTRE PAYS. LES MAROCAINS SONT DES MUSULMANS COMME NOUS MAIS ILS NE COMPTENT PAS SUR LES MARABOUTS POUR DEVELOPPER LEUR PAYS? ILS ONT TRAVAILLER DURES. FAITES COMME EUX
    Top Banner
    Auteur

    X

    En Juillet, 2011 (02:05 AM)
    il faux faire beaucoup atentions,une fille qui sore ceule a L'etranges cest pas prudant :dedet: ..il faux pas oubliyes les'annes passe a moritanie......naar dou mbokou dee :dedet: ....boudee thagatou tamitt nga yaam saa deukeu moogueunn dee............je cest au senegal ya pas du travaie,mes ce que vous fette au maroc ci vous le feuses au senegal cameme vous pouvais sen sortire entant que une fille ~~~~est atendre un bon marie,,,mes sortire ton pays cest tres dure ,,en forte reson qu'une fille ,,pour avore une travaie comme ca ces pas fassille :dedet: .sirtout tu sore et tu pare dans'une notre pays africaine~~~~diay saa bopou rekk mofaay neek~~sire tout naar...moi j'ai pas confiance :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: ,,,,fatou~fatou~moyou rekkk :dedet: ......................don fatou~fatou,,don yaye fall lako gueunn
    {comment_ads}
    Auteur

    Sene Maroc

    En Juillet, 2011 (09:11 AM)
    ceux ki pense ke le maroc nest pas plus dévellopé que le sénégal se trompe énormément dou sakh benne je vous le jure jétudie ici certes ils ne sont pas plus intelligent ke nous mais méme la maniere détudié nest pas pareil ici on ne vous donne pas des choses ki ne vous servent a rien on vous donne juste lessentiel et aussi sur le plan infrastructurel
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Walo

    En Juillet, 2011 (11:44 AM)
    renseignez vous sur la monnaie marocaine, un dirham fait 65 frs, alors 300 dhs c tré loin de 9000 frs.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mous

    En Juillet, 2011 (11:49 AM)
    je crois que t'as raison senegalaise yi dagnou yomebe torope c'est dommage ;dagnouye yake dére yénéne senegalaise yi
    Top Banner
    Auteur

    Deug

    En Juillet, 2011 (13:20 PM)
    concubinage bi ce n'est plus critikabl au maroc à la limite sakh c normal voire obligatoire so amé far gneup koy def lolou mom dotoufi probléme ça ne chok personne moy guéédj gui amna ndokh
    {comment_ads}
    Auteur

    Wakh Deug

    En Juillet, 2011 (17:34 PM)
    djiguéne dal momoul touki di takhawalou. y a trop de concubinage a l exterieur.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mlchel

    En Juillet, 2011 (19:23 PM)
    Je me demande pourquoi les sénégalais sont encore esclaves et font encore des métiers jadis oubliés. Et de sur quoi au Maroc !!!?

    Nous sommes au 21°siècle, c'est aux parents sénégalais de cesser de livrer leurs enfants respectifs à ce travail qui dénigre l'Homme noir.

    En haiti, l'esclavage est très répondu. Et ces mauvaises pratiques sont pérennisées à cause des parents insoucieux et égoïstes, qui livrent leurs enfants aux inconnu(e)s.

    Parfois, pour des modiques sommes d'argent, les parents livrent leurs enfants à des inconnu(e) s, aux pédophiles et aux racistes. Vous avez des Etudiant(e)s haïtien(ne)s que Wade était allé chercher en haiti ;peut être parmi eux il y a des ancien(ne)s « va avec » c à d enfants esclaves.

    Est ce le cas pour les sénégalais aussi? On n'ait pas esclave, mais on finit par le devenir à cause des mauvais traitements réservés au travail des domestiques des pays pauvres sans droit.

    Fait remarquable, seul les populations Ouest africains pratiquent encore ce travail moyenâgeux.

    Le mal n’est pas les autres, mais c’est vous-mêmes. Donc il faut attaquer les causes et non les faits.

    {comment_ads}
    Auteur

    Alionueee

    En Juillet, 2011 (21:40 PM)
    javou q ce commentaire rvél de loin ce q vivent les sénégalais au maroc non seulement si ta 3mois ici tu doit sortir du territoire pour un nouveau visa a défaut de cela faut trouvé une carte de séjour a plus de 300.000drh san cpmté le racisme la mal traitance des sénégalaises domestiques les marchants ambulant qui se mettes en 6 ou 7 dans une chambre de 3m2 dans des maison clndestine ou mém parfw il est interdit de se douché. les femmes pas ttes bien sure constituent la véritable honte des sénégalais d"ici carelles se croi en europe de parleur habillement sexyell rien q pour exité les marcocains qui ft tt pourse tapé une sénégalaise carse disant qelles st chaudes ainsi ces derniere ft du nimporte kw sans géne... le seul travail qui permet de se stabilisé se st les centre d"appel qui malheureusement st d"un stress en acroir... laplus grande betises et regret q peut dire un sénégalais dici est d"avoir mi ses pierd dan cet enfer... ya des excption bien sure mais 80 pourcent vives la misere quotidienne et le regret constant car ne st pas en regle n"osent mém pa déclaré leurpapier en cas de perte... c désolant mai fau q les autorité y revoi les choses en plus le consulat ne fou absolument rien ya des gens qui meurent ici mé a défau de moyen st enterré ici le consulatdevai prendre en charge ca mai rare st des familles au sénégal qui envoi de largent pourqon reparti le corps de leur fifs. c la triste réalité mé cca je ne conseil a personne de mettre les pierd sur ce pays maudit...
    Top Banner
    Auteur

    Mimi

    En Juillet, 2011 (15:28 PM)
    verifier vos informations avant de les publier je vis au maroc depuis plus de 10 ans et je vous confirme que s il ya des prostituees senegalaises ds ce pays ce ne sont surtout pas des etudiantes mais plutot ces dernieres venues qui sont passees par la route pour rentrer au maroc et sans aucunes qualifications professionnelles ce sont elles qui sont entrain de ternir l image des senegalais et dire que d autres gagnent bien leurs vies comme femmes de menage est une chose mais reste à savoir ds quelles conditions de travail elles sont confrontees moi je le dis à qui veux l entendre c pire ke l esclavage elles travaillent de l aube jusqu'a 2h du matin sans arret elles n osent pas le dire mais elles st maltraitees ds la plupart des cas alors n incitez pas nos jeunes soeurs à venir faire la bonne ici car c la misere qui les attendent



    {comment_ads}
    Auteur

    Msk

    En Juillet, 2011 (16:56 PM)
    suis d'accord avec toi mimi moi suis a rabat mais je travail à ISOSELL centre d'appel française comme confirmatrice...j'ai des copines qui ne parlet pas bien le français donc elles sont des bonnes mais si elles de racontrent ceux qu'elles endurent t'a envi de pleuré.. apropros de prostitution parté jusqua mkhech et vous verrez
    {comment_ads}
    Auteur

    Ryan_junior

    En Septembre, 2011 (21:39 PM)
    ON DEVRAIT TUER le journalist qui a ecrit cet article.pour il incite les filles a aller aux maroc.et en vrite les senegalais au maroc font du n import koi.j ai meme des marocain ki disent ke c est avec les senegalaise k il ont couche pour la premiere fois avec 1 fille black.et j vous di ke meme ici en europe beucoup d europeen ne donnent plus de valeur au senegalais a cause des filles.
    {comment_ads}
    Auteur

    Afik 1

    En Novembre, 2011 (18:28 PM)
    la barriere entre amour et haine entre les peuples marocain et senegalais est trop fragile curueusement! ya des etudiantes marocaines o sn qi s prostituent aussi. si vs voulez voir un plus grd nombr d prostituees senegalaises pas la peine d aller jusqo maroc! faites un tour a dk!personne n s sent mieux q chez soit...les marocains d dk n marchent pas sur un tapis rouge! ils st tt l temps insultés de sal nar et agressés au sein meme d la cité universitaire! l senegal pdt l conflit avc la mauritanie a beneficié d l appui du maroc et lors d la tentative d assassinat d hassan2 les bases mimlitaires du senegal etaient en alerte. conclusion: insultons ns haissons ns et vivons chaqun ds son coin / ou aimons ns s entraidons entre ns et avancons vers l avant.
    Top Banner
    Auteur

    Mamich

    En Juin, 2013 (04:28 AM)
    si vraiment tu es digne d'amour et de resté envers ta prpre personne fo démeu kéneu doula geune
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2016 (09:18 AM)
    Bjr je cherche l'endroit où se trouve des tresseuses ici à Casablanca
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email