Mardi 14 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Faits-Divers

Kaolack : Un véhicule de la police percute mortellement un enfant

Single Post
Kaolack : Un véhicule de la police percute mortellement un enfant
C'est le quotidien national Le Soleil qui donne l'information. Selon le journal, un enfant âgé de 10 ans a été mortellement heurté par un véhicule de la police.

Le drame a eu lieu, hier dimanche, au quartier Sara Nimzatt de Kaolack. L'enfant est mort sur le coup. Aux dernières nouvelles, une enquête est ouverte.

liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Akk Baxoul

    En Mai, 2020 (08:01 AM)
    La Police sénégalaise est dans de sales draps ces derniers temps, entre bavures policières et atteintes au droit des citoyens, s'y ajoutent des choses regrettables comme la conduite à grande vitesse dans des quartiers populaires.



    J'invite la Police a se redresser et à donner le bon exemple (comportement) à la population.



    Bref, le peuple ne doit pas être leur ennemi.
  2. Auteur

    Dama âme Louma Méti

    En Mai, 2020 (10:43 AM)
    C'est un commissaire de police il était en état d'ivresse ça c'est passé juste derrière nôtre maison il conduisant a une vitesse anormale et maintenant il faut que justice soit faite imaginez vous dans ce mois de ramadan un responsable comme ça conduit en étant ivre jusqu'à heurter un enfant et ce qui me fait plus de mal c'est qu'il ne va rien lui arrivé parce que c'est un commissaire de police il doit payer
    Auteur

    Patriote

    En Mai, 2020 (11:08 AM)
    Il va être sanctionné comme il se doit. Le droit s'abat sur tout fautif demandez -le à ce Commissaire qui avait abusé de son rang dans une pharmacie.
    Auteur

    Dama âme Louma Méti

    En Mai, 2020 (11:39 AM)
    Ce n'est pas un véhicule de police mais le conducteur c'est un commissaire de police c'est son voiture et c'est lui-même qui a appelé toutes les commissariat de Kaolack c'est ce qui drôle dans l'histoire il avait peur
    Auteur

    Gueye Bocar

    En Mai, 2020 (11:46 AM)
    De force de l'ordre à la désordre.

    Dans les pays des "noirs" la justice c'est pour juste les "faibles".



    Prenez comme exemple le jeune homme qui a été tiré sur sa gorge par un nommé colonel qui était en état d'ivresse. Ce colonel a passé juste 15 jours derrière les barreaux et la victime, perdu ses deux jambes et n'a reçu aucune aide de la part des autorités.



    Auteur

    En Mai, 2020 (12:01 PM)
    le policiers ne sont pas sains d’esprit
    Auteur

    En Mai, 2020 (17:08 PM)
    cest le meme commissaire ki a convoquer le khalif il est musulmant et il etait ivre en plein ramadan

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email