Jeudi 22 Février, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

Argent, foot, business, amour, rivalités familiales… : L’étrange mort du marabout Siaka Seydi en Italie

Single Post
Argent, foot, business, amour, rivalités familiales… : L’étrange mort du marabout Siaka Seydi en Italie
FAIT DIVERS - La Dic enquête sur la mort mystérieuse du marabout Siaka Seydi : Les indices qui mouillent le fils du défunt et sa compagne

Imam Seydi, fils du défunt, sa compagne et la sœur de cette dernière sont entre les mains des limiers de la Division des investigations criminelles (Dic). Des soupçons pèsent sur eux pour la mort de Siaka Seydi, en raison d’une conjonction d’indices et de faits qui les mouillent.

Le décès survenu en Italie, le 23 janvier dernier, de Siaka Seydi semble bien cacher un meurtre prémédité. Et, des soupçons pèsent sur un de ses fils du nom de Imam Seydi, de sa compagne, Carole Delvert, de la sœur de cette dernière, Danielle et de l’interprète et homme de main de feu Siaka Seydi, un nommé Youssou Diop. D’ailleurs, les trois premiers ont été interpellés par les limiers de la Division des investigations criminelles (Dic) pour les besoins de l’enquête et M. Diop interdit de sortir du territoire national.

Pour le mobile du meurtre, l’on soupçonne une volonté de son fils et de ses acolytes de faire main basse sur la fortune de M. Seydi. En effet, il a fallu le dépôt d’une plainte contre X auprès du procureur pour que l’histoire livre ses secrets. Cette saisine du procureur est l’œuvre de Me Alassane Cissé, qui défend les intérêts des six autres enfants de M. Seydi, établis au Sénégal. Ces enfants sont issus du premier mariage de feu Siaka Seydi avant qu’il ne divorce pour épouser une autre femme du nom de Rémy Achille Arecol Jenny, la mère de Imam Seydi. Ce dernier vit en Europe et était très proche de son père.

Les soupçons, qui pèsent sur Imam et ses complices, ont commencé lors de sa dernière visite avec sa compagne, Carole Delvert, à Dakar, une semaine avant la mort de Siaka. A ce moment, Mlle Delvert avait posé une question suspecte à la maman de Imam : «Quelles sont les formalités à remplir pour le rapatriement de la dépouille d’un chef religieux ou d’un marabout, en cas de décès en Europe ?» L’ex-épouse de M. Seydi s’étonne de l’intérêt que la compagne de son fils porte sur une telle question, alors qu’elle n’est pas musulmane et n’est pas, non plus, mariée à un musulman.

La conversation ne trouve pas de suite jusqu’à ce que trois jours après le retour de Mlle Delvert en Italie, l’on apprend à Mme Jenny que Siaka Seydi ne cesse de vomir, depuis quelques jours. La dame demande à son interlocuteur le mode d’alimentation de son ex-mari. On lui rétorque que ses repas sont préparés par Carole Delvert. Mme Jenny s’inquiète sans réagir.

Quelques jours après, alors qu’il était parti à l’entraînement avec un club italien, Imam Seydi est joint au téléphone par sa compagne, qui s’occupait de Siaka Seydi, pour lui apprendre que son père a fait une chute dans la maison et s’est retrouvé avec plusieurs fractures. Ces faits sont ainsi rapportés par Mme Rémy Achille Arecol Jenny, la mère de Imam qui explique aussi que son ex-mari est resté «abandonné dans son état, pendant trois jours, jusqu’à se retrouver avec un arrêt cardiaque», lit-on dans la plainte.

Mme Jenny quitte le Sénégal pour se rendre au chevet de Siaka Seydi. Mais, son déplacement sera nul dans la mesure où Carole Delvert, qui manipule bien Imam Seydi, fait obstacle à l’accès de Mme Jenny à l’hôpital pendant que la sœur de Mlle Delvert, Danielle, exerçait une mainmise sur les affaires du mourant. D’ailleurs, dans la plainte déposée par Me Cissé, on lit qu’un Allemand du nom de Rondoplh, qui était très lié à Siaka Seydi, a été éconduit quand il a voulu rendre visite à son ami.

Devant cette situation, Mme Rémy Achille Arecol Jenny se rend en France pour des affaires personnelles et de là, Carole l’appelle au téléphone pour lui annoncer le décès de Siaka Seydi. Son fils et ses acolytes font une opa sur le cadavre et refuse toute autopsie. Pendant que Mme Jenny se rend en Italie auprès de la dépouille mortelle, Imam, Carole et Danielle prennent le sens inverse, au prétexte de s’occuper des affaires du défunt.

Mais, la plainte déposée par la famille du défunt s’appuie sur ces coïncidences troublantes et sur le certificat de genre de mort délivré par Dr Isidore Boye de l’hôpital Le Dantec. Il constate : «Le corps a subi une nécropsie, une fracture de l’hémibassin droit et une gangrène sèche des pieds.» Un constat qui pousse les plaignants à conclure à une torture et à un homicide.

 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email