Samedi 21 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Entretien

Emmanuel Cohen, chercheur au CNRS : "Pourquoi les femmes sénégalaises veulent avoir une taille Coca-Cola... "

Single Post
Emmanuel Cohen, chercheur au CNRS : "Pourquoi les femmes sénégalaises veulent avoir une taille Coca-Cola... "
Le Sénégal, à l’instar des autres pays d’Afrique, vit un bouleversement profond de ses modes de vie. Certains facteurs favorisent la prise de poids (le surpoids et l’obésité) tandis que d’autres conduisent paradoxalement à une valorisation presque extrême de la taille fine (la minceur).  Dans son  livre "Des corps pour paraître : la corpulence et ses perceptions au Sénégal ",  Emmanuel Cohen tente d’apporter des éclaircissements sur le  processus qui a conduit un bon nombre de sénégalaises à abandonner l’engouement social pour l’embonpoint, au profit d’un culte de la minceur.

Dans un entretien accordé à Seneweb,  le chercheur au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en France évoque les conclusions de cette enquête ethnographique sur les nouveaux canons esthétiques au Sénégal.


Pourquoi avez-vous choisi de vous intéresser à cette thématique ?

Parce que c’est un phénomène qui a commencé en occident, il y a 150 ans. Le Sénégal est un pays  qui s’ouvre  au phénomène d’urbanisation rapide. Aujourd'hui, le corps doit être contrôlé par la diète alimentaire, l’activité physique, les soins et les cosmétiques, à la fois pour la dimension esthétique et le contrôle. On constate que le désir de contrôle morphologique est omniprésent dans les discours sanitaires comme dans la publicité. Et c'est ce phénomène-là associé à une culture moderne du corps qui fait que ces conceptions changent. En réalité, ces conceptions qui valorisent l’embonpoint sont surtout historiquement rurales et on les retrouve dans  les populations qui ont souffert relativement du manque et qui considèrent donc que l’abondance est une forme de beauté.

Comment s’est opéré ce changement de conception ?

Le Sénégal vit, de manière inédite aujourd’hui à son tour, un passage très rapide, je dirai beaucoup plus rapide qu’en Europe, vers l’urbanisation. Alors qu’en France et au Royaume-Uni, ce phénomène s’est fait en 150 ans, au Sénégal cela s'est fait sur 20-30 ans. Sur deux (02) générations on voit des jeunes qui vont  remettre en question le modèle des aînés et avoir des conceptions du corps plus exigeantes aussi, un peu plus narcissiques. Mais, qui en même temps protègent d’une valorisation de l’embonpoint qui peut être facteur de risque à l’obésité. Notamment en ville, on voit  chez les femmes d’âges mures qui  vivent par exemple à Pikine, à Thiaroye...qui ont une valorisation de l’embonpoint qui n’est pas forcément en phase avec un environnement de plus en plus urbain, édifié et qui expose à l’obésité.

Quelle est l’ampleur de cette mutation ?  

C’est un phénomène inédit au Sénégal. On assiste à une remise en question massive et générationnelle de la conception du corps et de la corpulence qui était vraiment ancienne dans un contexte rural que les  populations appellent  « Thiossane ». Cette valorisation de l’embonpoint était prégnante donc c’est assez impressionnant  de voir comment celle-ci est remise en question sur une ou deux générations.

Comment avez-vous réalisé ce travail en termes de logistique et d'échantillonnage ?

J’ai travaillé auprès de différents participants sur l’ensemble de Dakar et sa banlieue mais aussi à Kaolack, plus précisément dans les départements de Nioro et à Gandiaye.

On a fait une enquête par focus groupe, des interviews avec plusieurs personnes en même temps qui sont de la même classe d’âge généralement, de la même catégorie socioprofessionnelle pour éviter les problèmes de différences en termes de niveau d’éducation ou un niveau de socioéconomique trop fort et pour pas que quelqu’un prenne le pas sur la discussion par rapport à un autre. Aussi, on a séparé les sexes donc on avait des groupes de femmes et d’autres constitués d’hommes relativement homogènes sur le plan sociodémographique.

En tout, on a eu huit (08) groupes en zones urbaines et six (06) en zone rurale. En somme, on a travaillé avec une combinaison de 02 générations (18 et 22 ans et des personnes de plus de 70 ans). Donc une cinquantaine de personnes ont pris part à l’enquête.

Malgré tout, il y a des jeunes qui utilisent des sirops, des pommades etc.  pour prendre du poids et avoir quelques rondeurs. Comment analysez-vous ce phénomène ?

On se rend compte que les critères esthétiques sont ambivalents, c’est-à-dire que  chez les jeunes,   certaines  sont  restées sous l’influence des aînés et donc  valorisent un certain embonpoint. Certaines veulent avoir des formes, des rondeurs mais aux bon endroits, d’où la fameuse taille Coca Cola. Du coup, on n’est plus dans ce contexte de valorisation de corpulence globale qu’on retrouvait dans le Thiossane. Mais, cette fois la corpulence au bon endroit nécessite un travail important  sur le corps comme  le "Diaye Fondé" qui est un peu archaïque  et la taille coca cola qui est beaucoup plus tournée vers la modernité. Au Sénégal , les hommes s’intéressent plus à la taille fine, la taille moyenne avec des formes bien réparties plutôt que les gros gabarits « Drianké ».  C'est pourquoi les femmes sont plus favorables à la taille Coca Cola qu’à l’embonpoint.

Entretien réalisé par Absa Diongue (Stagiaire)


28 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 1 semaine (13:45 PM)
    Encore du tate 

    Africain ne saura jamais ses priorites.

    Taille fine pata niaw rafete

    Yoyou yeup amoul solo , yap yapla disent les soldats 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (13:55 PM)
      Arrête am na solo deh.
      -Gosse da ngaye am down, am deunn bou baakh ma soga meuneu wakh ak yow.
      -Si en plus tu es souriante, soignée et intelligente alors on peut continuer la discussion.
      -Si en plus tu es une bonne croyante, am foula ak fayda,  nôppi,  bènn goor yabbou la alors j'envoie une délégation chez tes parents avec un panier de kola. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (14:06 PM)
      C'est haram de "regarder" sauf par mégarde alors attention à vos commentaires. (rire)
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (14:31 PM)
      Il n'a qu'à s'occuper des femmes françaises et nous laisser avec les nôtres telles qu'elles sont.  Kou nekk nala sa lhettou nguimb doye faune. En d'autres termes, si Cohen s'occupe de ses propres fesses, ses fonds de culotte seront propres. 
    Top Banner
    • Auteur

      Jackpot !

      il y a 1 semaine (22:40 PM)
      Célibataire prêt à prendre ces 4 super diegs toutes comme épouses si elles sont aussi copines et soudées comme sur cette photo. Taille fine maigrichonne s'abstenir de me cligner l'oeil même si ange en beauté. 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    il y a 1 semaine (13:47 PM)
    Toubab bi ndékété kham na diaye fondé ! 😂
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (13:48 PM)
    cohen hein? 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (13:50 PM)
      Kahn kane est aussi saxon "barque, nacelle, passeur"
      Kane en GB " beau" comme caïn  ou nom de lieu
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (13:51 PM)
      Pas de Kahn mais Kane
      Kahn kane est aussi saxon "barque, nacelle, passeur"
      Kane en GB " beau" comme caïn  ou nom de lieu
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (14:00 PM)
    Seneweb poubelle
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (14:16 PM)
    Seneweb poubelle
    Top Banner
    Auteur

    il y a 1 semaine (14:16 PM)
    Seneweb poubelle
    {comment_ads}
    Auteur

    Pov

    il y a 1 semaine (15:04 PM)
    Très bonne étude et très pertinente. Par contre le culte de la drianké est toujours aussi présente
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (15:07 PM)
    Vraiment je préfère les tailles fines que les patas c'est plus agréable 
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (15:13 PM)
    Quand même un paquet de canidés dans les commentaires.....ahurissant comme les primitifs sont haineux, frustrés, complexés..
    Top Banner
    Auteur

    il y a 1 semaine (15:40 PM)
    Cohen kagne
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (16:01 PM)
    Boo démé yër në léén...
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (17:27 PM)
    Mo! Yer na leene?! Non Cohen matana ci khaleyi.

    une femme en moullant c est delicieux a voir mais pas necessairement a marier.moi j adore le mystere sous les boubous et les voiles.

    Rien de tel qu une femme en tenu traditionnel,nioul kouke, avec des formes genereuses laissees a l imagination.

    Personellement je peux faire avec tout sauf le xessal.je deteste le xessal (le leral inclus!)
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (17:36 PM)
    Il parl de taille "bouteille coca-cola" (qui est une belle forme) ou de "taille" coca-cola tout court (qui n'existe pas à ma connaissance). Le/la coca-cola a une couleur, mais pas une taille.
    Top Banner
    Auteur

    il y a 1 semaine (17:37 PM)
    Mais qu'il ferme sa gueule sur nos femmes !

     
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (17:46 PM)
    pour connaitre l'esthetique des femmes senegalaises a-ton besoin de l'avis d'un francais? Il ya plein de theses sur ces sujets au departement de sociologie ...vous etes trop cons
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (18:09 PM)
      Le mot con est sorti de ta bouche. C'est certain que tu l'as observé chez tes tiens. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (18:02 PM)
    Pensée émue pour les miséreux soudanais....200 milliards cfa pour la licence Expresso.....qui a une puce Expresso en 2022 ?.....viva Africa
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (21:18 PM)
      J'ai pensé à ça ce matin et j'ai constaté aussi que la plupart des jeunes et femmes se connectent avec le puce expresso. C'est moins cher je pense comme wave
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (18:05 PM)
    La meute des primates complexés est en tenue de gala....un peu de vaseline pour destresser ?
    Top Banner {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (18:08 PM)
    Très intéressant. Tant mieux pour la santé des femmes sénégalaises.

    Les drianké, Linguère ou signare ont fait leur temps. Avec les téléfilms, les chaînes de télévision ou Tik Tok, les modèles des femmes sont Mariéme Dial, Marichou, Betty, Ndèye Ndiaye, ...

    Côté musique, Beyoncé et Rihanna, Viviane et Coumba Gawlo par exemple sont les nouvelles stars. Vous avez remarqué que pour avoir du succès et percer dans le show business, il ne suffit pas de savoir chanter et d'avoir une belle voix. Il faut être belle et donc avoir du plastique.

    Une femme jeune et moderne doit être mince.

    Au Sénégal, une belle dame d'une quarantaine d'années doit avoir des rondeurs sans être grosse.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (22:29 PM)
      doit être mince pour qui? Speak for yourself. Tu ne peux pas parler au nom de tous les sénégalais. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mol

    il y a 1 semaine (18:47 PM)
    En tout cas, les injections ont fait leur apparition ici. On fait des possé aussi, des gaines et soutiens qui augmentent les rondeurs. Comme aux USA, la mode est aux formes bien placées et bien développées et à la taille fine. la différence étant qu'ici ont est plus tolérant par rapport au poids. D'où une danseuse comme Nabou Leye qui peut vivre une histoire d'amour dans une série en vue et avoir un rôle de premier choix dans le dernier clip de Wally Seck qui a rapidement dépassé le million de vues (Wurus). Les femmes vraiment rondes ont encore de beaux jours au Sénégal, c'est moi qui vous le dit. Dans vingt ans, avec la nouvelle génération, il peut s'opérer un changement qui va s'aligner sur l'air du temps.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (20:36 PM)
    Le monde est fait de diversité pour les goûts.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (21:11 PM)
    il y a 5 heures (15:13 PM)

    Tu est trop cooooooooool !!!!!
    Top Banner
    Auteur

    Mariama Diallo

    il y a 1 semaine (21:27 PM)
    Nous aimons les futilites.Grosse , mince ,linguere , drianke ...Qu' importe .Les femmes trouveront toujours des hommes qui les aimeront pour autre chose : l ' education , le savoir , la force de caractere , le comportement ..

    Que nous rapporte ce debat ?

    Reflechissons sur les themes comme le chômage des jeunes ,ce mal qu' est le khessal et ces injections , les greves...Refusons qu' on nous tire vers le bas.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (21:56 PM)
    Nos sociologues devraient faire cette étude. Mais malheureusement ils ne servent pas à grand chose.
    {comment_ads}
    Auteur

    N'importe Quoi

    il y a 1 semaine (22:40 PM)
    Juste une cinquantaine de personnnes ont participe a l'enquete pour cette recherche "scientifique" HAHAHA! Quand ce Cohen dit avoir travaille avec bcp de participants a dakar et sa banlieue, il faut se demander quel est precisement le nombre de participants. Rien de "scientifiquement fiable" dans cette recherche du "CNRS" (l'institution est prestigieuse, mais pas toutes ses recherches sont fiables ou scientifiquement rigoureuse).
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (22:48 PM)
    Les filles senegalaises sont belles mais nulles au lit.
    Top Banner
    Auteur

    il y a 1 semaine (22:59 PM)
    africains cherchons à nous developper c'est mieux
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (23:37 PM)
    aller faire des recherches au cnrs pour des choses de ce genre c'est vraiment une perte de temps,le monde a besoin de quelquechose de plus important que ca
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 4 jours (15:36 PM)
    arram les africaine obèse
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email