Vendredi 24 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Vélingara : Ce que l'on sait sur l'école élémentaire de Dianwely saccagée par des jeunes

Single Post
Vélingara : Ce que l'on sait sur l'école élémentaire de Dianwely saccagée par des jeunes
L'école élémentaire de Dianwély a reçu la furie des jeunes du village du même nom situé dans la commune de Némataba, département de Vélingara. Ces jeunes ont saccagé une salle de classe, et sorti des tables bancs qu'ils ont brûlé dans la cour de récréation. Les faits se sont déroulés dans la nuit du vendredi au samedi.

Tout est parti de l'interdiction du directeur de tenir une soirée dans les locaux de l'école comme le voulaient ces jeunes. Ces derniers ont bravé l'interdiction du directeur et ont tenté de tenir cette soirée dansante à l'école, arguant que c'est l'école de leur village. Face cette détermination des jeunes à organiser la soirée, le directeur de l'école de concert avec le comité de gestion de l'établissement, a saisi la gendarmerie qui n'a pas tardé à descendre sur le lieu. Sur place, les éléments de la gendarmerie ont saisi le matériel de sonorisation qui devait assurer l'ambiance aux fêtards. C'est après le départ des gendarmes que des jeunes sont revenus sur les lieux pour commettre cet acte de vandalisme en pleine nuit.

Informé du saccage de l'école, l'inspecteur de l'éducation et de la formation (IEF) de Vélingara est venu constater les dégâts. M. Samba qui a déploré cet acte des jeunes, a demandé aux populations de collaborer avec la gendarmerie pour dénicher les auteurs qui selon nos sources, "ont pris la poudre d'escampette". Pourtant, deux jeunes sont déjà arrêtés par les hommes en bleu. Les deux sont des élèves de terminale au lycée Cherif Samessidine Aidara de Vélingara où ils préparent les examens du baccalauréat prévus pour le 29 juillet prochain.

Pour l'heure, les enquêtes se poursuivent pour retrouver tous les auteurs de ce saccage et qui ont aussi brûlé en même temps la case qui servait de logement aux enseignants de cette école.


13 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2021 (01:11 AM)
    Trop cest trop vraiment.Une ecole cest un lieu dacquisition du savoir pas une discotheque.Tout le monde doit soutenir et supporter ces enseignants qui font denormes sacrifices pour sortirles enfants de lignorance dans des milieux souvent hostile sans eaux ni courant souvent alors que veaucoup de fonctionnaires refusent de servir em milieu rural
    Top Banner
  2. Auteur

    En Juillet, 2021 (01:19 AM)
    Dans ces coins recules il arrive qu'il n'y ait pas de salle que les jeunes peuvent utiliser pour faire la fete. Le directeur aurait pu leur permettre de faire leur fete a condition qu'ils reviennent le lendemain pour tout nettoyer.

    A pikine et Guediawaye les annees d'innidations les autorites ont ouvert les ecoles pour loger des familles pendant des mois .
    {comment_ads}
    Auteur

    Apalom

    En Juillet, 2021 (01:40 AM)
    Au lycée de Makacolibantang, j'ai interdit aux jeunes d'organiser leur concert du lendemain de tabaski. L'école nest pas une discothèque.  Dan6 les villages, il y a d'habitude ce qu'on appelle le foyer des jeunes , un abri ou une construction. Seul dans les milieux en retard, on organise des soirées dans des ecole. Ces types de cas ne sint pas à lordre du jour. Ces jeunes doivent être mater.

     
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2021 (02:32 AM)
      Ces jeunes doivent être matés. Et non pas "ces jeunes doivent être mater". J'espère que tu n'es pas leur prof
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2021 (05:23 AM)
      Vraiment je l'espère aussi. En plus d'être d'une nullité sidérante, il est con et connard. Dans ces petits villages il n'y a point de maison de jeune, de foyer. Seul l'école permet de combler ce vide. L'interdire aux jeunes est un excès de zèle mal placé et contre productif. La preuve l'école est saccagée. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (07:26 AM)
    Ces jeunes n'avaient qu'à se cotiser de quoi louer un car et payer l'entrée d'une boîte de nuit la plus proche. Une école c'est pour l'apprentissage pas pour des soirées dansantes où nous savons tous que des écarts peuvent se produire telle l'utilisation de cigarettes voire de chanvre de préservatifs de boissons alcoolisés... sans compter la nuisance sonore. Ce chef d'établissement a raison de vouloir protéger son école et ses élèves. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2021 (09:18 AM)
      MDR sortez de votre bulle. Vous êtes tellement drôles. D'où sortez Vous pour ne pas savoir que cela est une pratiqué plus que normale dans ces coins réculés du pays? Franchement Vous faites rires avec vos analyses à deux balles.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2021 (14:09 PM)
      C'est des abrutis qui pensent que les realités de leurs quartiers sont identiques aux autres partie du Senegal!!!
       
       
    {comment_ads}
    Auteur

    Diagne

    En Juillet, 2021 (07:45 AM)
    C'est inadmissible,ça dépasse l'entendement .Depuis quand l'école sénéngalaise ,lieu du savoir,est devenue une discotheque pour les éléves?
    Top Banner
    Auteur

    En Juillet, 2021 (07:50 AM)
    Ceux qui défendent ces jeunes ne sont que leurs prototypes.Et sans doute sont des anciens casseurs. Que vous le veuillez ou non vous payerez le prix de vos sals boulot. Un jeune doit etre correcte et poli et non etre cancre et ingrat.

     
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (07:59 AM)
    Monsieur Diagne ce ne sont 'os eleves mzis boyd cancres qui sont dans les rues entrain de vadrouiller. Si ce sont nos élèves celà peut se comprendre mais des hip hop qui montrent leur cul un peu partout. Ils n'ont qu'à se transformer en élèves et on va les laisser organiser sous la bannière du FOSCO ou Gouvernement Scolaire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Foulbés!

    En Juillet, 2021 (09:21 AM)
    Certains-es-certains-es-certainement-certains-es du funeste axe de tous les maux & affluents & cruellement certainisés-es & traitres exportent aussi leurs cochonneries cochonnes presque partout dans le pays. Voilà, depuis longtemps, NOUS ne cessons (NOUS NE CESSERONS JAMAIS) de dire aux dignes-nobles Peuples sénégalais, PATRIOTES AUTHENTIQUES, de DEcertainiser le pays. Un Sénégal digne-écouté-aimé-respecté, partout et ailleurs dans le monde, certains-es-certains-es-certainement-certains-es du funeste axe de tous les maux & affluents & cruellement certainisés-es & traitres créveraient de faim-soif, et n'auraient que leurs sébiles sans fonds pour exister ....... mesquinement. NOUS n'arrivons à sauver tout le Sénégal, à l'honnorer, à le protéger, à le fortifier, à le développer économiquement, socialement, culturellement, spirituellement dans l'intérêt de tous les Peuples sénégalais,  que si NOUS décidons enfin de le DEcertainiser intégralement. 

    FOULBES!!!
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (10:34 AM)
    (10h23)....Tu nous emmerdes:  va menacer MBS, Mon mouton est prêt à t'enfiler si ça te dit....
    Top Banner
    Auteur

    Bag

    En Juillet, 2021 (12:40 PM)
    Pour éviter des faits similaires, le MEN devra sortir un arrêté interdisant des activités extra-scolaires dans les écoles. A Dakar,  certaines cours sont transformées en arène où des gladiateurs viennent s'y défoncer quelque fois avant la sortie des classes de CM2.

    Certains directeurs poltrons ou payés par des écuries laissent faire ce qui crée des problèmes à leurs collègues plus rigoureux.

    L incivisme des enfants de ce village devra être traité sans faiblesse . Le mal doit être coupet à la racine. Trop c'est trop.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (13:30 PM)
    on leur apprend a danser depuis l'école à travers les foyers.L'ecole au Sénégal est devenu un lieu fourre-tout:terrain d'entraînementh des lutteurs.des footballeurs,centre de vôte pour toutes élections et aussi de bal pour les jeunes
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (17:55 PM)
    A ceux qui disent lecole est le seul endroit pourquoi ne leur proposez vous pas daller organiser leur soiree dansante a leglise ou mosquee du village
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (18:38 PM)
    Ces jeunes devraient faire une pétition pour demander l'édification d'une maison de la jeunesse où ils pourraient danser faire des seminaires des réunions...c'est mieux que de casser le peu qui existait là bas.

    La culture de la casse va nous perdre. Les éléves cassent leurs salles de classe pour célébrer la fin de l'année les étudiants cassent à tout va pour leurs bourses les hauts fonctionnaires cassent les finances publiques pour s'enrichir le président de la république casse lui même tous les codes de bonne conduite en ne respectant pas sa parole. 
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email