Lundi 24 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

FALSIFICATION DE DOCUMENT: L'Armp épingle l'entreprise B2com

Single Post
L'Armp épingle l'entreprise B2com

Une fois n’est pas coutume. L’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) vient de sanctionner la société B2com. Ce, pour falsification de document. C'est ce qu'a appris Seneweb. Tout est parti d'une alerte de l’Université virtuelle du Sénégal. En effet, le 19 mars 2019, l'Uvs avait saisi l'Armp pour dénoncer un cas de falsification d'une «attestation de service fait» dont l'entreprise B2com serait l'auteure.

En effet, au mois de février 2019, la Dmta avait lancé un appel d'offres pour l’acquisition de trois lots de banderoles et drapeaux. Au cours de l’évaluation des offres, la commission a décelé, dans l'offre de B2com, une attestation de service fait portant sur un marché d'un montant de 72 millions de francs Cfa et qui aurait été délivrée par l'Uvs. Cependant, le coordonnateur de l'Uvs informe que le document n'est pas authentique.

«Le coordonnateur de l’Uvs porte également à la connaissance de la Dmta qu’un courrier avait été adressé au soumissionnaire B2com, suite à cette pratique qu'il qualifie de frauduleuse», renseigne le rapport de l'Armp. «Lors de son audition, l’assistante de la directrice de B2com a avoué avoir fabriqué ladite attestation ; qu'elle a même décrit, à l'enquêteur, le procédé qu'elle a utilisé pour commettre son forfait ; qu'en outre, l'enquête a révélé que la directrice de B2com a avoué la fourniture, dans son offre pour le marché lancé par la Dmta, d’une fausse attestation de service fait et adressé une lettre de demande d'excuse à l'Uvs», lit-on toujours dans le document.

Après vérification, le Comité de règlement des différents a conclu que le document en question est un faux. Elle a conclu à une violation des règles de passation des marchés publics, a prononcé l’exclusion de la société B2com des marchés publics pour une durée de 3 mois assortis de sursis.


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    En Décembre, 2019 (11:52 AM)
  2. Auteur

    Samory

    En Décembre, 2019 (07:36 AM)
    Incroyable !

    Lors de son audition, l’assistante de la directrice de B2com a avoué avoir fabriqué ladite attestation ; qu'elle a même décrit, à l'enquêteur, le procédé qu'elle a utilisé pour commettre son forfait

    Et l'entreprise sen sort avec 3 mois de suspension assorti d'un sursis.

    On est mal barré

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email