Vendredi 17 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Culture

Maya, de l'ombre de mon père à la lumière des cieux

Single Post
Maya, de l'ombre de mon père à la lumière des cieux

« Sa restructuration intérieure allait donc connaître sa fin. Et même si, de temps à autre, l’émotion pourrait resurgir, ce ne sera plus comme un flot qui submerge tout sur son passage, mais comme la vague qui vient s’échouer sur le rivage pour y laisser sa mousse qui s’imprègne dans le sable. »

Le travail de deuil passe nécessairement par plusieurs phases : le Déni, la Colère, le Marchandage, la Dépression et enfin l'Acceptation mais surtout : "tout est jeu d'ombres et de lumières"!

L'histoire de Maya nous transpose de la mort, la perte de la vie donc de la conscience, vers le refus de l'oubli, qui est une mort au sein même de la vie et de la conscience. La lutte contre un passé douloureux et étouffant au point de figer sa jeune existence, lui interdisant toute nouvelle réalisation en se posant comme réalité idéale et insurmontable, la détournant ainsi du présent comme de l'avenir. La perte du socle de sa famille. Son cher père qui paraissait à ses yeux d'adolescente, éternel et indestructible. 

Maya passera par toutes ces étapes afin de retrouver la paix intérieure. Face à la dureté d'une telle épreuve et contre ces peines qui tourmentent son cœur, elle aura pour soutien sa mère, ses frères mais aussi ses amis qui vont l'aider à accéder à la lumière.

Cinq années ont passé, elle est devenue une jeune fille, belle, intelligente et aimée. Elle a tout pour jouir de la vie comme les filles de son âge, mais ne dit-on pas que si l'obscurité est un chemin, la lumière est un lieu? Décidée à vivre autrement et à se départir de cette tristesse et de ce sentiment de culpabilité qui l’accompagne, il lui faut des réponses à ses innombrables questions pour faire enfin son deuil. Des souvenirs douloureux peuvent nous écraser ou nous dévier, mais l'utopie peut préserver la conscience malheureuse de la désespérance. Maya a besoin de savoir. Son île paradisiaque, le cocon familial, son amour de jeunesse n'y feront rien. Il lui faut remonter le temps, aller se ressourcer auprès de papa.

Un périple aux allures fantasques mais nécessaire à son âme vagabonde. Le temps de rencontrer une dernière fois cet homme qui lui a donné la vie, qui a aimé sa fabuleuse maman restée digne jusque dans la souffrance. Une mère qui a su malgré tout, garder le cap pour parfaire son éducation et celle de ses frères. Son héroïne, qui malheureusement est incapable de lui fournir les réponses qu'elle attend.  

Cependant, une relation particulièrement fusionnelle la liant à ce père, son départ prématuré l'a précipitée dans les détours de la tristesse. Une vie tressée d'ombre et de lumière, l'utopie au secours de la désespérance,bien que soutenu par une mère pétrie de valeurs et de dignité , Maya tient à retrouver son papa , sa liberté . Parce que, la rencontre est synonyme pour elle de délivrance et donc d'accession a la lumière. Seule cette ultime rencontre pourrait enfin la libérer. Mais comment rencontrer un mort ?

Dioucka GNING est née au Sénégal. 

Actuellement étudiante en Master de Droit à l'Université du Maine en France, elle a trouvé en l'écriture un catharsis. Maya, de l'ombre de mon père à la lumière des cieux est son premier roman.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email