Samedi 03 Décembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Chronique

Freestyle d'une Sokhna : Le prix réel d'un bel esprit (Par Amal Médina)

Single Post
Freestyle d
"Donner sans rien attendre en retour", serait-ce le terme le plus mensonger exprimé par l'humain ? La raison en est qu'elle reste une théorie quasi nulle en pratique (de ce qui concerne nos interactions) quand bien même l'intention, quelques fois, en demeure bel et bien présente. 

Il est nécessaire de comprendre, de prime abord, que l'individu est naturellement dans une quête perpétuelle de récompenses, de surcroit quand elle la croit légitime. L'éthique tout comme l'équité vient en toute logique réconforter cette thèse, entre autres, en répondant à la bienveillance par la pareille, ce que certainement validerait tout esprit lucide. 

Cependant, faudrait admettre qu'il n'est pas simplement étonnant de ne pas recevoir de merci après un service, mais plutôt discourtois, à la limite ingrat. De même qu'il est assez cohérent de ne pas faire de faveur à quelqu'un qui nous souhaite le pire, en tout cas, dans le raisonnement  universel.

Néanmoins, il s'avère que l'humain, au cours de sa vie, sera inévitablement confronté à des paradoxes subtils qui vont au-delà des logiques de cette vie en question. Le principe même d'un doué d'intelligence serait d'ajuster les codes préétablis de notre système de fonctionnement afin de répondre au mieux à nos véritables besoins. L'analyse d'une antithèse plus convaincante se posera tout naturellement. 

À savoir que la frustration provoquée par le fait d'avoir donné soit du respect, de l'amour, du temps ou tout simplement de notre personne et d'avoir été lésé en retour, même s'il est difficile de l'admettre, relève généralement plus de l'ego que de la blessure en elle-même ; vérifiable avec cette méthode (un peu plus drastique ) : venez à imaginer cette personne qui vous aurez lésé morte ! Eh oui, la donne change ! À défaut d'être un tueur en série (rire). Il serait quand même vachement mieux de ne pas en arriver là (rire). Bref.

Certes, ce n'est pas aussi simple d'avoir cette faculté de juger avec clarté dans certaines situations, mais est-ce que le simple devient insignifiant pour celui qui souhaite s'élever, se transcender ?

La voie imparable capable de nous faire arriver à donner à autrui, quelle que soit la désignation, sans absolument rien attendre en retour, pas même un merci, reste sans nul doute la foi. Seul le cheminement spirituel pourrait nous inculquer un tel esprit. L'une des raisons demeure qu'elle nous fait inéluctablement comprendre qu'aucune action ne reste vaine, qu'il y a bien un compteur propre à chacun, tenu par le seul digne d'une quelconque attente, le Créateur.

Remarque : pourquoi sommes-nous tous en admiration devant un individu capable d'avoir la même empathie autant avec un criminel qu'avec un citoyen modèle ? Mieux, comment se fait-il que Seyidina Mouhamad Rasoulilah (PSL) soit Le modèle ultime pour nous musulmans ? Donner sans rien attendre en est évidemment l'une des raisons.

Clairement, ce qui est valable pour les hommes de Dieu, savants et ascètes l'est forcément moins pour nous autres simples hommes. D'où la raison de se challenger, d'aller au-delà de nos limites et de se tenir prêt à en payer le prix, quel que soit le coût. En commençant tout d'abord à peser nos dons, qu'importe la nature, avec la balance de la foi.


4 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 3 semaines (13:52 PM)
    Belle contribution  de la part d'une personne pleine  de sagesse!?
    Top Banner
  2. Auteur

    Djibson

    il y a 3 semaines (14:56 PM)
    Mohamed ne donne pas sans rien attendre en retour. Ni Dieu d'ailleurs.  Ils attendent et en demandent trop aux fidèles ( la fidélité par exemple)  et des remerciements you doul dieekh, un mois de ramadan, prières 5 fois par jours...ouh, ils en demandent trop kay. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:24 PM)
    En tout cas, ceux qui ont des enfants donnent sans rien attendre en retour. C'est une grande partie de la population, peut on dire que cette faculte est a la portee de tout le monde?
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (16:33 PM)


    « La voie imparable capable de nous faire arriver à donner à autrui, quelle que soit la désignation, sans absolument rien attendre en retour, pas même un merci, reste sans nul doute la foi. »

    Je crois avoir saisi le sens de votre propos mais je ne veux être prétentieux, donc je me réserve une part de doute sur ma propre compréhension. Votre assertion m’interroge tout de même. L’emploi de l’article défini « la » en début d’assertion sonne comme une affirmation ne laissant aucun doute sur l’unicité de la voie à emprunter. Heureusement que vous ne dites pas que vous parlez de foi religieuse même si c’est flagrant dans la suite. Cela veut-il dire qu’un athée serait incapable de donner sans rien attendre en retour ? Je n’en suis pas sûr, pour avoir connu des non-croyants plus prêts de cette voie désintéressée que moi. En gardant le « la » du début, ne fallait-il pas prendre et préciser que la foi en question était au sens large. Un seul mot peut parfois vous changer le sens de tout un propos.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email