Lundi 24 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Un banquier d’Isabel dos Santos retrouvé mort à Lisbonne

Single Post
Isabel dos Santos, le 15 mars 2019.

Le gestionnaire des comptes d’Isabel dos Santos a été retrouvé mort mercredi 22 janvier, trois jours après la publication des Luanda Leaks, qui accusent la femme la plus riche d’Afrique d’avoir « siphonné les caisses du pays » et citent le nom du banquier.

Un banquier portugais, dont le nom apparaît dans les « Luanda Leaks » et qui travaillait pour la banque Eurobic dont la fille de l’ex-président angolais Isabel dos Santos est l’actionnaire principale, a été retrouvé mort mercredi 22 janvier 2020 à Lisbonne et se serait probablement suicidé.

« Le corps » de Nuno Ribeiro da Cunha « a été retrouvé hier soir et tous les indices portent à croire qu’il s’agit d’un suicide », a indiqué un porte-parole de la police portugaise.

L’homme de 45 ans, qui travaillait pour la banque Eurobic, dont Isabel dos Santos est l’actionnaire principale, a été comme elle mis en cause mercredi par la justice angolaise.

Gestionnaire des comptes d’Isabel dos Santos

Le nom de Nuno Ribeiro da Cunha apparaît dans les documents des « Luanda Leaks », l’enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) publiée dimanche et qui accusait Isabel dos Santos d’avoir « siphonné les caisses du pays » africain.

Selon les médias portugais, le banquier était le responsable de la banque privée au sein d’Eurobic et le gestionnaire des comptes d’Isabel dos Santos.

La fille de l’ancien président angolais José Eduardo dos Santos a été formellement accusée en Angola de toute une série de délits, parmi lesquels fraude, détournement de fonds et blanchiment d’argent. Elle est également visée par des accusations de trafic d’influence, d’abus de biens sociaux et faux en écritures durant son mandat à la tête du groupe pétrolier public Sonangol.

Eurobic avait coupé les ponts avec Isabel dos Santos

Le procureur général angolais Helder Pitta Gros est arrivé jeudi à Lisbonne où il doit rencontrer son homologue portugais, a confirmé le ministère public, sans donner plus de précisions.

Après la mise en cause d’Isabel dos Santos dans l’enquête du Consortium, Eurobic avait annoncé sa décision de mettre fin à toute « relation commerciale » avec sa principale actionnaire.

Mercredi, Eurobic a indiqué que la femme d’affaires allait vendre ses parts au sein de la banque. Selon les médias portugais, elle aurait transféré des fonds d’origine douteuse au Portugal via cette banque.

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Médiatisation

    En Janvier, 2020 (16:08 PM)
    La pression de l'opinion publique est puissante et intenable et aucun régime ne peut faire face. C'est grâce à la médiatisation que le dossier avance et que personne ne peut plus protéger Mme Dos Santos y compris ses soutiens et amis portugais.

    Même l'état Portugais hypocrite qui a profité de ses investissements qui lui a ouvert les bras pendant la grande crise ne peut plus la sauver à cause de cette médiatisation. Parce que le peuple portugais ne laissera pas ses dirigeants voler au secours d'une voleuse qui a pillé son pays.

    Comme l'Angola, les justices africaines doivent médiatiser ce genre de dossiers et les porter devant l'opinion internationale qui sera témoins et qui ne laissera pas les régimes et gouvernants européens hypocrites protéger ces chefs d'états, leurs enfants et leurs proches qui pillent leurs pays.

    Alors BRAVO à la justice angolaise qui a joué et réussi un grand coup de maître en médiatisant ce dossier !!!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2020 (18:30 PM)
      tu veux trouver sur une fille pour une nuit? venez sur --- s­e­x­c­o­n­t­.­c­o­m
  2. Auteur

    En Janvier, 2020 (20:40 PM)
    Pour vous faire taire ont vous tue .
    Auteur

    Serignetoubab

    En Janvier, 2020 (10:21 AM)
    Au moins elle a créé des emplois en Angola et ses entreprises sont celles qui payent le plus d'impôts dans le pays, l'exact contraire de karim et sindjeli Wade qui préfèrent s'acheter des biens non productifs à l'étranger.

    Ou bien Aliou grosses fesse sall qui vendent les ressources de leur pays à des étrangers qui ne produisent rien chez nous et ne payent aucun impôt.

    J'espère tout simplement que ce n'est pas l'Europe derrière toutes ses accusations car la jeune femme est l'africaine qui détient le plus d'actions dans des sociétés publiques d'un pays membre de l'union européenne.

    Ce n'est pas pour cautionner la mal gouvernance et les détournements de deniers publics, mais pour autant je ne fais pas emballé dans ces accusations jusqu'à preuve du contraire.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email