Samedi 02 Mars, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Niger: appels internationaux à une solution pacifique avant une réunion militaire ouest-africaine

Single Post
Niger: appels internationaux à une solution pacifique avant une réunion militaire ouest-africaine
 Plusieurs pays ont appelé mardi à une résolution pacifique de la crise au Niger, à deux jours d'une réunion militaire ouest-africaine devant évoquer une possible intervention armée pour rétablir le président Mohamed Bazoum, renversé par un coup d'Etat il y a près de trois semaines.

"Nous restons concentrés sur la voie diplomatique pour obtenir (...) le retour à l'ordre constitutionnel, et je crois qu'il continue d'exister une marge pour obtenir ce résultat par la diplomatie", a déclaré le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken à la presse.

Plus tôt dans la journée, le président russe Vladimir Poutine et son homologue malien Assimi Goïta, arrivé au pouvoir par un putsch en 2020, ont souligné lors d'un entretien téléphonique "l'importance de régler la situation" au Niger, "uniquement par des moyens pacifiques politico-diplomatiques".

Le Mali, pays voisin du Niger, avait très rapidement affiché sa solidarité avec les militaires au pouvoir à Niamey.

Mardi, le nouveau Premier ministre nommé par les militaires à Niamey, Ali Mahaman Lamine Zeine s'est rendu à N'Djamena où il a été reçu par le président de transition tchadien Mahamat Idriss Deby Itno, pour une "visite de travail", ont annoncé les autorités de ce pays voisin du Niger.

M. Zeine, accompagné de deux cadres du régime militaire, a apporté un "message" du nouvel homme fort de Niamey, le général Abdourahamane Tiani, pour exprimer sa "fraternité" et "renouveler le sentiment de bon voisinage" entre les deux pays, insistant toutefois sur "l'indépendance" du Niger.

Le Tchad, importante puissance militaire africaine, avait indiqué la semaine dernière qu'il ne participerait à aucune intervention militaire aux côtés de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao), à laquelle il n'appartient pas.

Mais la pression reste forte sur les militaires au pouvoir à Niamey.

Une réunion des chefs d'état-major de la Cedeao, initialement prévue le 12 août, se déroulera les 17 et 18 août à Accra, la capitale ghanéenne, selon une source militaire régionale et une source au sein de l'organisation régionale.

Elle se tiendra une semaine après la décision de la Cedeao de déployer une "force en attente", pour rétablir dans ses fonctions Mohamed Bazoum, le président du Niger renversé par un coup d'Etat militaire le 26 juillet.

Les militaires au pouvoir au Niger ont par ailleurs haussé le ton lundi soir face à la menace d'une intervention armée.

Ils ont rappelé l'ambassadeur du Niger à Abidjan pour "consultation", après des propos du président ivoirien Alassane Ouattara qui a fait, selon eux, "l'apologie de l'action armée" contre leur pays.

- "Agression insensée" -

Jeudi, le président Ouattara avait déclaré que les chefs d'Etat étaient d'accord pour qu'une opération militaire "démarre dans les plus brefs délais", s'engageant à fournir un bataillon.

Le régime militaire à Niamey a dénoncé l'"empressement" de M. Ouattara à "voir se réaliser cette agression en tout point illégale et insensée contre le Niger".

Mardi, un container était disposé en travers de la route qui relie le Bénin au Niger à Malanville, seule frontière terrestre entre les deux pays, selon le témoignage de plusieurs habitants côté béninois.

Selon ces sources, ce container - qui bloque totalement le passage - aurait été disposé côté nigérien pour empêcher une éventuelle intervention militaire par cette frontière.

La Cedeao a également dénoncé lundi "une nouvelle provocation" des militaires au pouvoir à Niamey qui ont annoncé leur intention de poursuivre devant les tribunaux le président déchu Mohamed Bazoum "pour haute trahison".

Ces derniers assurent avoir réuni des "preuves", en s'appuyant sur des "échanges" qu'aurait eu M. Bazoum avec des "nationaux", des "chefs d'Etat étrangers" et des "responsables d'organisations internationales", une "invention mensongère", selon le parti du président renversé.

- "Matraquage médiatique" -

Ce dernier est retenu depuis le coup d'Etat dans sa résidence présidentielle, avec son fils et sa femme.

Mais la voie du dialogue n'est pas abandonnée: samedi, une délégation de chefs religieux nigérians musulmans qui s'est rendue à Niamey a assuré que le nouvel homme fort du Niger, le général Abdourahamane Tiani était prêt à "explorer la voie de la diplomatie et de la paix afin de résoudre" la crise.

Et la Cedeao a répété la semaine dernière sa préférence pour privilégier la "voie diplomatique".

Depuis le 30 juillet, ce pays sahélien enclavé et miné par la violence de divers groupes armés jihadistes, est sous le coup de lourdes sanctions financières et commerciales imposées par la Cedeao.

Mardi, l'Alliance Sahel, plateforme internationale coordonnant l'aide à la région, s'est dite "particulièrement préoccupée" par les implications du coup d'Etat "sur les populations les plus vulnérables et par les informations relatives à la restriction croissante des droits de l’homme et du citoyen".

L'Alliance Sahel réunit plusieurs pays et institutions internationales comme la France, l'Allemagne ou les Etats-Unis qui ont suspendu leur programmes d'aides au Niger.




7 Commentaires

  1. Auteur

    Malaw

    En Août, 2023 (20:43 PM)
    Les appels doivent être adressées à ceux qui ont commis une haute trahison en allant à l'encontre du peuple nigérien qui a élu Bazoum aux suffrages universelles. Il s'agit de dire clairement à Tiani et consorts retournez dans vos casernes. Le chef de la garde présidentielle ( ce bougre de Tiani) devant être remplacé comme prévu initialement. 
    • Auteur

      Fox News

      En Août, 2023 (22:10 PM)
      Ceux qui appelle à la CEDEAO de privilégier la Voie Pacifique sont les vrais hypocrites. Ils voient bien que la junte est très têtue et ainsi ils permettent à cette junte de mieux se positionner. Il faut plutôt faire la pression sur cette entité de voyous et de racailles pour qu'ils rétablissent le président démocratiquement élu par son peuple souverain
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2023 (06:22 AM)
      Pour ta gouverne, Bazoum n'a jamais été élu démocratiquement. Le vrai vainqueur Mahamane Ousmane avait porté plainte devant la justice au Niger et à la CEDEAO. 
      Mais hélas.......
      Ça fait 12 ans que le Niger supporte le régime du PNDS Tarayya. Ça suffit !
      Tout le pays est d'accord avec ce coup d'État. Laissez-nous régler nos affaires.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Août, 2023 (20:55 PM)
    Les presidents africains sont dans une logique de preserver leur arrière, 

    Ce coup d'etat est une menace qu'ils ont l'intentation de contenir vaille que vaille

    Soit la junte recule, soit la Cedeao agit militairement
    {comment_ads}
    Auteur

    Ah Bon

    En Août, 2023 (20:57 PM)
    Un président qui trahit sa nation, son peuple et son passé en libérant des chefs terroristes, libération debandits lourdement armés sur le motif qu'ils sont des alliés, une déclration d'un commandant disant que ses militaires sont bcp moins fort et agairis que les terroristes, Exclure toute collaboration avec le Burkina et Mali dans la lutte contre le terrorisme. C'EST CELA LA HAUTE TRAHISON le tout est clarifié dans la toute premiere déclaration du Général Tiani, c'est visible sur youtube. 

    Alors au su de tout cela, aucun patriote normal ne pourrait voir son pays sombré dans le chaos par la main française qui bien est toujours derriere tout cela. 

    Leur peur c'est que TIANI et son gouvernement mettent FIN à tout leur systéme incluant le djihadisme pour détruire le Sahel et s'emparer de toute richesse. Leur peur aussi c'est que le Bazoum ne disent toute la vérité et c'est la raison pour laquelle la séquestration n'as pas encore pris fin malheureusement.

    Seul les lâches trahissent leur pays a ce point. Bravo en tout à ce général pris par l'urgence d'intervenir par patriotisme.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2023 (21:39 PM)
      Bien dit. Vive les putschs, vive l'instabilité, à bas les élections, et que le plus fort fasse sa loi.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Ah Bon

      En Août, 2023 (22:30 PM)
      Ne faites pas exprés d'interpréter mal ce que je dis. Car tout le sens du prise de pouvoir par les putsches y est, maintenant si c'est ce putsch qui permettra au Niger d'éliminer le mal déja programmé pour leur pays, qu'il en soit ainsi. Il est trop facil de parler quand on ne se trouve pas dans un pays si insécure comme le Niger et qu'on ne subit pas la pauvreté extréme. Comment est-ce que vous voulez leur apporter la solution, par des débats?  
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Dagne Lay Dieye Do Dara

    En Août, 2023 (01:50 AM)
    l'armee senegalaise qui n'a rien pu faire face a la rebellion en casamence salif sadio et cesar atoute badiate leur tiennent toujours tete en plus avec des armes vielles et rouillees . c'est cette meme armee qui compte aller au niger pour retablir bazoum laissez moi rigoler personne ne reviendra vivant

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Marley Bob

    En Août, 2023 (05:15 AM)
    Sonko mourant en greve de la faim envoie un message au Niger? Hallucinant!
    Auteur

    Bazoum

    En Août, 2023 (07:04 AM)
    une situation similaire ou presque s'était posée en Guinée Bissau sous Koumba Yalla,ce qui devrait faciliter la résolution de cette crise, c'est la démission de Mohamed Bazoum de la présidence et une organisation de nouvelles élections avec tous les candidats civil et l'abstention de candidats militaires et surtout ceux des putschistes qui vont cependant conduire le processus de retour à la normale des dispositions légales en organisant une élection dans les 12 mois à venir. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    En Août, 2023 (07:43 AM)
    Je me demande quand est ce que l africain  prendra le temps de réfléchir.  On avalé tout sans réfléchi.  La haine ne quittera jamais le cœur des africains. Quelle est la différence entre la France et la Russie ? Bonnet blanc blanc bonnet. C militaires qui manquent de courage devant les jihadistes viennent vous entraîner dans le populisme.  Au même moment ils n arrivent pas contrôler les 2/3 du territoire malien car ils sont tous dans des bureaux climatisés, baisent chaque leurs épouses.  C ça qu'ils ont été fermés. Wagner pillé vos ressources, c sont de chasseurs de prime.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email