Vendredi 21 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Mauritanie: « La jeunesse aspire à plus de démocratie»

Single Post
Mauritanie: « La jeunesse aspire à plus de démocratie»

Pour ne pas oublier la délicate question des droits de l’homme en Mauritanie, la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) organisait mardi 3 février à Dakar une conférence de presse. L’objectif est d’alerter l’opinion suite à la condamnation à mort d'un jeune homme en décembre dernier pour apostasie et à deux ans de prison ferme en janvier dernier de Biram ould Dah ould Abeïd, militant anti-esclavagiste.

Mamoudou Baïdy Gaye est un jeune journaliste mauritanien qui vit en exil au Sénégal. Il est membre de l’organisation anti-esclavagiste de Biram ould Dah ould Abeïd, l'Initiative pour la résurgence abolitionniste (IRA). « Ce n’est pas facile d’être un activiste des droits de l’homme en Mauritanie, déplore-t-il. Tu peux perdre ton travail. Tu es fiché, tout ça pour t’empêcher d’exprimer ton opinion. Mais on n’étouffe pas la liberté. Ils ont arrêté Biram Dah ould Abeïd. Mais aujourd’hui il y a des milliers de Biram qui aspirent à cette liberté. »

Ne pas rester indifférent, ne pas rester les bras croisés, c’est important pour Fadel Barro. « Aujourd’hui, ce sont des rappeurs. C’est le président de l’IRA. Demain ça sera qui ? », alerte le coordinateur du mouvement des jeunes rappeurs « Y'en a marre ».« La jeunesse mauritanienne aspire à plus de démocratie, aspire simplement à vivre dans un pays avec des relations saines avec tout le monde. Ce qui n’est pas possible avec l’esclavage qui sévit, ce qui n’est pas possible quand les militants des droits de l’homme, les militants simplement pour le vivre ensemble, sont accusés à tort et à travers et emprisonnés. »

Pourquoi cette mobilisation aujourd’hui ? Pour Aboubacry Mbodj, secrétaire général de la Raddho, la priorité, « c’est de lancer une campagne de sensibilisation pour que la Mauritanie ne tombe pas [dans] l’oubli. Et nous demandons à ce qu’également les Etats exercent la pression sur la Mauritanie pour la libération immédiate et sans condition de tous les détenus. »

liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Xeme

    En Février, 2015 (17:33 PM)




    COMMENT LE MAGISTRAT YORO MOUSSA DIALLO A EPOUSE UNE FEMME DEUX JOURS APRES LE «DIVORCE» DE CELLE-CI





    Le lièvre aux relents de gros sous et d’affaire de moeurs mettant en scène un magistrat qui a convolé en justes noces avec une femme deux jours après son divorce a été levé hier par notre confrère Ahmet Aïdara dans son émission «Teuss». Le dossier qui promet des rebondissements vient ce matin devant le tribunal régional de Dakar. Curieusement, la dame Katy Fall reproche à son ancien beaufrère d’avoir détourné son argent à hauteur d’une centaine de millions de Fcfa et le poursuit pour abus de biens sociaux.



    Le responsable de Senchim, Abdoulaye Dièye, décrit comme une personne discrète par sa mère qui a porté cette affaire sur la place publique en intervenant dans l’émission «Teuss» d’Ahmet Aidara sur la radio «Zik Fm», sera probablement ce matin au palais de justice Lat Dior pour apporter son soutien à son frère attrait par son ex-femme pour abus de biens sociaux, devant la barre du tribunal régional de Dakar. La partie civile réclame une centaine de millions de Fcfa. Pourtant, selon des proches de sa belle-famille, la plaignante devrait se retrouver du côté des prévenus pour s’être remariée avec un magistrat deux jours après son divorce. Le jeune magistrat en question Yoro Moussa Diallo, vient d’être affecté à Kolda. Joint au téléphone, un haut magistrat a estimé qu’il s’agit d’un comportement isolé et souhaite que la lumière jaillisse.



    La médiation pénale n’a pas abouti. Un détail et pas des moindres, le magistrat avait signé la monogamie et va sans doute s’attirer les foudres de sa première épouse, qui ne compte pas se laisser évincer par une autre sans sortir ses griffes.



    Le divorce a été constaté le 30 septembre dernier et le 02 octobre, les tourtereaux se sont unis devant les hommes. Fait gravissime : la femme a fait croire à Dièye qu’ils étaient encore mariés et continuait d’entretenir des relations intimes avec lui, en même temps qu’avec le nouvel époux. Nos sources nous rapportent qu’une fois il y a eu télescopage entre les deux «époux» et chacun revendiquait son statut. Le magistrat Yoro Moussa Diallo semble avoir cédé à la tentation de l’argent, parce que la dame, qui est pleine aux as, lui a acheté une nouvelle voiture 4X4 et l’amène souvent au cours de ses tournées en Chine, Dubaï, Espagne. Le couple serait d’ailleurs en voyage dans le dernier pays cité.



    C’est Me El hadji Diouf, conseil de la famille du mari, qui va s’en donner à coeur joie dans le déballage.
  2. Auteur

    Fff

    En Février, 2015 (18:01 PM)
    folen bok yeneù gui merrd kou merd

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email